De l'aube à l'aurore Index du Forum
De l'aube à l'aurore Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Space Adventures Cobra

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> vidéos -> Japani'm
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Mar 11 Mar - 10:45 (2008)    Sujet du message: Space Adventures Cobra Répondre en citant

           
  
  
Lors d'une séance de rêve artificiel, un homme nommé Johnson retrouve la mémoire : il est en fait un aventurier redoutable supposé mort. Il découvre ensuite que son bras gauche dissimule une arme redoutable, le rayon delta. Après avoir retrouve son identité, Cobra décide qu'il est temps de reprendre sa vie de flibustier galactique en affrontant de nouveau la terrible Guilde des Pirates de l'Espace.

 Le robot à la personnalité féminine du nom d'Armanoïde qui l'accompagnait autrefois accepte de l'assister dans sa tâche.




La série télévisée Cobra Space Adventure est le fruit des studios de production Tokyo Movie Shinsha (TMS).        
  
 Nous sommes en 1982, époque où l'on produit et explore beaucoup de série d'animation, et où l'on se préoccupe guère des auteurs, animateurs et réalisateur.         
  
TMS, responsable de nombreux dessins animés (tels que Rémi sans famille, l'Ile au trésor,..), s'attelle donc à la retranscription du manga sur le petit écran en prenant pour base les 5 premiers volumes alors édités.        
  
 On retrouve avec plaisir des personnages clés du manga : Armanoïde (Lady en VO), l'homme de verre (Crystal Boy), etc.         
  
Si TMS s'attache à l'univers coloré de Cobra, la série prend une orientation différente de celle du manga.         
  
Cobra affronte toujours les Pirates de l'espace au fil des épisodes.         
  
Cette simplification permet la construction d'une trame que le spectateur n'aura pas de mal à suivre : le héros contre le syndicat du crime intergalactique.        
  
 A cette modification globale s'ajoute quelques petites touches, mais qui font la différence entre la série télé et le manga.        
  
 Par exemple, le rôle de l'homme de verre est considérablement réduit : il sera ainsi éliminé de la série dans l'épisode 7, alors qu'il est le cauchemar de Cobra dans le manga.         
  
Certaines histoires sont raccourcies, les ennemis sont modifiés afin de se conformer à l'orientation de série, la fin du dernier épisode diffère...         
  
Bref, tout est fait pour que les aventures spatiales de Cobra s'arrêtent au 31ième épisode sans qu'une suite ne soit possible, et surtout que cette fin soit "heureuse", on s'adresse quand même à une jeunesse et les subtilités du monde doivent être simplifiées.        
  
le film :       
  
Dans la septième Galaxie, cobra, pirate de l'espace et grand amateur de jolies filles, rencontre une chasseuse de primes du nom de June (jane en vf).         
  
Cette créature de rêve s'avère être en fait l'une des trois soeurs jumelles dauphines du trône de la planète Myras.         
  
Mais l'une d'elles, Catherine, est retenue par une sorte de monstre mégalo qui se prend pour le seigneur de la Mort : Lord Necron (l'Homme de Verre en français).        
  
Pour aider la ravissante Jane qui est amoureuse de lui.  
  
Cobra va s'attirer les foudres de ses anciens camarades de la Guilde galactique, et tout particulièrement de leur chef : le fameux Lord Necron, à la tête d'une armée de robots.         
  
Cobra se dirige vers Shido, la planète-prison, où réside ce charmant individu. Mais la belle Catherine n'est en rien contrainte à demeurer en ce funeste lieu, car elle s'est en réalité entichée de Lord Necron.         
  
La tragédie a déjà commencé...        
  
Naissance d’un héros   

  
Cobra vs Crystal Boy...
           
1976.           
  
 Buichi Terasawa, jeune mangaka de 21 ans originaire de l’île d’Hokkaido, débarque à Tokyo afin de devenir l’élève du “grand” Osamu Tezuka.           
  
 Après avoir fait ses armes durant toute cette année (et l’obtention du prix Tezuka pour l’une de ses histoire, Daichi yo aoku nare), il prend son envol dès l’année suivante et commence à élaborer ce qui allait devenir son œuvre culte : Cobra !           
  
 Nous sommes alors en 1977, mais le public ne découvrira ce héros du futur que l’année suivante, dans le magazine de prépublication Weekly Shonen Jump des éditions Shueisha, à partir du numéro 45 (début novembre).            
  
On assiste alors aux débuts de l’homme au psychogun (le rayon delta en vf), avec ses premières aventures et grandes épopées : la saga de l’Arme Absolue, celle du Rug-ball, ou encore celle de Salamandar.        
  
Terasawa montre d’entrée de jeu une créativité énorme, diversifiée, ainsi que des influences étrangères évidentes : il s’inspire des “pulps”, magazines américains des années 40-50 du genre Weird Stories, pour un univers retro qu’il va mélanger judicieusement avec des aspects empruntés au far-west (les saloons notamment), la piraterie et quelques autres sources. 


 Ses personnages sont de type américain ou européen, et les références sont clairement avouées par son auteur, notamment françaises : Outre l’influence directe de Star Wars, Cobra est en effet à l’image de notre Jean-Paul Belmondo national (de l’époque), ou Jane    (argh jaaaaaaaaaaane) renvoie par exemple directement à l’héroïne Barbarella de Jean-Claude Forest, qui sera notamment incarnée par la belle Jane Fonda en 1968.            
  
Lady / Armanoïde quand a elle trouve ses origines sans doute dans le Métropolis de Friz Lang…           

  
Le Film et la Série télé     
  

  
Le film de Cobra...
           
Le premier cycle se déroule de l'épisode 3 à l'épisode 12. Il s'agit de la rencontre avec l'homme de verre.


Elle commence quand Cobra rencontre Jane qui, malheureusement, est traquée ainsi que ces deux sœurs par les pirates de l'espace.



 L'homme de verre parvient à éliminé les deux premières filles du commandant Nelson, tout en récupérant le tatouages dessiné sur leurs dos.

 (une anecdote   ,  pour celles et ceux qui ont remarqué la ressemblance frappante entre jane et dominique , cela viens simplement des inombrables messages et lettres qui ont suivis la mort de jane dans la série , la boite  réagissant aux fans en créant une  "jumelle").



 Cobra, furieux qu'on ait touché à des femmes, parvient à trouver la troisième, Dominique Royale, qui travaille pour la police galactique.

Il trouvera la solution à l'énigme du trésor de l'arme absolue.



Le deuxième cycle est celui du Rugball, un sport violent à mi chemin entre le base-ball et le football américain, Dominique Royale demande à Cobra de s'infiltrer dans le club vedette afin d'y démanteler un trafic de drogue.
 
 




 Ses talents naturels inespérés poussent le responsable sportif de la planète à lui confier une équipe qui s'opposera à l'équipe championne dans un grand tournoi, et Cobra choisit pour l'occasion des vieilles connaissances qu'il retrouve, parias de la galaxie.



Le dernier cycle démarre à l'épisode 27 par la rencontre de Cobra avec Salamandar, le chef de la guilde des pirates. Dominique a été tué par les pirates. Cobra rassemble trois de ses anciennes connaissances afin de réduire en cendre Salamandar.



Si le mélange est très hétéroclite et audacieux, il semble cependant bien marcher.            
  
L’œuvre de Terasawa commence à avoir du succès au point de se voir éditée en version reliée dès 1979.            
  
Notre héros fera la couverture à plusieurs reprises du Shonen Jump, dont 3 fois en 1982 qui sera vraiment “l’année Cobra”.           
  
 La réputation de l’homme au psychogun est arrivée jusque dans les bureaux du célèbre studio d’animation Tokyo Movie Shinsha (TMS), qui décide de faire coup sur coup un long métrage, et une série télé !           
  
 Le film de Cobra sortira dans les salles obscures nippones le 3 juillet 1982.            
  
Film somptueux ayant bénéficié d’un budget très conséquent (rare pour l’époque), il ne plaira cependant pas à Terasawa, le jugeant trop éloigné de son propre univers.           
  
 Le film, il est vrai, donne la part belle aux sentiments ou aux réflexions contemplatives, et Cobra, bien qu’étant le héros, apparaît au final un peu dépassé par les évènements…     
  
 Il bénéficie tout de même d’un staff d’exception avec entre autre le duo Osamu Dezaki / Akio Sugino (Rémi, L’île au Trésor, Jeu Set et Match, Lady Oscar, Très Cher Frère, Black Jack, …) à la réalisation et la direction de l’animation, ou Shichiro Kobayashi (Rémi, L’île au Trésor, Max et Compagnie, Creamy, Touch, …) à la direction artistique.           


           
La série télé, quant à elle, arrivera sur la chaîne Fuji TV le 7 octobre de la même année, et sera diffusée jusqu’au 19 mai 1983, pour 31 épisodes au final.            
  
On retrouve à nouveau dans le staff le duo magique Dezaki / Sugino, avec quelques autres membres d’exception, tels Toshiharu Mizutani (Lady Oscar, Le Château de Cagliostro, Cat’s Eye, Akira) et Tsutomu Ishigaki (Jeu Set et Match, Cagliostro également, Plastic Little, Magic Knight Rayearth) aux décors, ou Kentarô Haneda (L’île au Trésor, Sherlock Holmes, Macross, Très Cher Frère) aux musiques.           
  
 Yuji Ohno (Capitaine Flam, Lupin), ami de Kentarô Haneda, composera pour l’occasion les génériques de la série.           
  
 Beaucoup plus proche du manga, la série ne rencontrera pourtant pas autant de succès que prévu, mais ira tout de même jusqu’à la fin de la saga Salamandar, le manga quand à lui étant arrivé pendant ce temps à l’une de ses dernières épopées, celle des Six Héros.           
  
Cobra est une œuvre plutôt mature et adulte, qui va cependant se bonifier avec l’âge et les rediffusions…           

  
 
                              
 



 Et maintenant voici le résumé du film :


C'est l'un des rares films de l'époque, avec les faramineux Phoenix 2772 d'Osamu Tezuka ou Genma Taisen Harmagedon de Rintarô (une merveille dessinée par Otomo !), à avoir bénéficié d'un budget conséquent.

 Le résultat se voit: le tout est à la pointe de la technologie, avec une animation très supérieure à ce qui se faisait à l'époque.

On a donné carte blanche à Osamu Dezaki (toujours assisté de ses fidèles assistants Akio Sugino et Yoshio Takeuchi, qui travailleront aussi avec lui sur la série TV) pour rendre l'univers du manga de Buichi Terasawa à sa convenance.

Il s'éloigna donc du concept de western (largement repompé par ailleurs sur Leiji Matsumoto !) pour créer un véritable film d'amour et d'émotion, ce qui n'est pas pour déplaire à ceux qui reprochent à Cobra d'être trop basé sur l'action.

Bien sûr, les fans purs et durs de Cobra seront horrifiés par le rythme très lent de l'histoire, mais ne les écoutez pas et considérez plutôt ce film comme une (formidable) variation sur le même thème.

Le scénario reprend quelques personnages du manga, Catherine, Jane, Dominique et Sandra, mais aussi l'homme de verre (Crystal Boy, ou Boy pour les intimes), mais les met en scène dans un scénario où leurs rôles n'ont pas grand-chose à voir avec la série TV.

 Une adaptation admirable qui nous permet surtout de nous extasier sur de nombreuses séquences plus larmoyantes les unes que les autres: la mort de chacune des soeurs, mais aussi celle de Cobra (vaincu par Boy), à qui l'amour donnera la force de revenir parmi nous pour embrasser une dernière fois sa bien-aimée qui se meurt.

 Une séquence d'électrochocs qui compte parmi les plus grands moments de l'animation japonaise ! Le tout est, il est vrai, appuyé par une magistrale bande son classique (très proche dans sa partition du style de Yasuo Higuchi, responsable de Princesse Sarah et de Phoenix 2772, justement) composée par Osamu Shôji, qui lui fut impliqué par la suite dans La cité interdite.

Manga Vidéo a pris le parti, pour sa version anglaise (et donc française par la suite), de remplacer cette bande son par une sélection des meilleures chansons et musiques du groupe suisse Yello, peu connu en nos contrées, sauf à l'occasion du générique de fin de La folle journée de Ferris Bueller.

 Oui, leur Oh yeah, ça vous revient ? Yello a démarré à la toute fin des années 70, et leur premier CD, Solid Pleasure je crois (1980), proposait déjà une musique très planante qui sera reprise notamment dans le passage où Cobra s'échappe de sa prison pour aller embrasser une dernière fois sa bien aimée - magnifique... Un héros s'oublie dans l'Amour.

En plus de la new-age omniprésente, on a droit à quelques musiques techno bien fichues (à force d'écouter...), et à des chansons du meilleur niveau.

 Il faut dire que Yello est très éclectique et pioche dans la World Music ses nombreuses inspirations.
Pour plus d'informations sur ce groupe que j'ai découvert avec joie à travers ce film, il a un site web à l'adresse ci-dessous.
 Et si vous voulez quelques conseils sur leurs CD, écrivez-moi, je pourrai déjà vous parler des huit que je me suis achetés après avoir vu le film ^_^.

A la qualité des musiques de Yello, vous pourrez ajouter en prime la force des images, qui poussent au respect d'elles-mêmes (normal quand on peut se vanter d'avoir eu parmi ses animateurs des noms tels que Shinji Otsuka, Keizô Shimizu, Kôji Morimoto, Hidetoshi Omori, Shingo Araki et Michi Himeno !), et bien sûr de formidables scènes d'action qui annoncent déjà le foudroyant succès de la série TV qui suivra... Oui, vraiment, Cobra, c'est  le chef d'oeuvre de terazawa !!



Allez on attaque le générique français  (et les paroles en prime pour chanter avec ^^) :







  
  
Venu de nulle part, c'est Cobra     
Plus vif que le serpent, c'est Cobra   
Personne ne l'aperçoit, c'est Cobra   
Mais il est toujours là, c'est Cobra   
  
Et plein d'effroi les Pirates de l'Espace   
Rien qu'a son nom voient leur sang qui   
Se glace, se glace, se glace   
  
Mais quand il y a danger, c'est Cobra   
Qui vient pour nous aider   
Cobra ...   
  
Refrain :   
Homme ou machine, nul n'imagine   
Quel est son secret,    
nul ne le sait   
Mais quand on l'appelle, il surgit du ciel
Puis il disparaît, toujours aux aguets   
Toujours... toujours ... toujours   
  
  
  
  
Mais d'où vient la puissance de Cobra   
Oui d'où vient le courage de Cobra   
Et qui sait le secret de Cobra   
Dans toutes les galaxies, c'est Cobra   
  
Quand il se bat c'est toujours sans merci   
Il ne connaît pas la pitié pour tous ses ennemis   
Mais il risque sa vie, c'est Cobra   
Sans crainte ni répits   
Cobra ...   
  
Refrain   
  
Bien caché dans la nuit, c'est Cobra   
Guettant ses ennemis, c'est Cobra   
Personne n'est à l'abri, c'est Cobra   
  
Androïdes et robots, c'est l'univers zéro   
Mais votre roi est là   
Et votre roi c'est Cobra   







cobra - Generique
envoy&eacute; par <a href="http://www.dailymotion.com/
        


Et maintenant un amv superbe qui rends superbement hommage a ce monument du déssin animé alors près pour 3 mn 04 de pur bonheur :









      



























  

_________________


Dernière édition par Feanor le Mar 1 Avr - 12:11 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Mar 11 Mar - 10:45 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
AnGeLiC_CoLoR
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 11 Mar - 20:54 (2008)    Sujet du message: Space Adventures Cobra Répondre en citant

J'adorais ce dessin animée :) ... c'était la bonne époque..( bon on va finir par croire que je suis grand-ma! lol c'est pas si loin que ça quand-même! - il faut que je me rassure!- ) 8)
où sont-ils passés tous ces héros ? snif !

smiley2


Revenir en haut
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Mar 11 Mar - 22:05 (2008)    Sujet du message: Space Adventures Cobra Répondre en citant

 mdr boufé par les pokémon les digimons et autres trucs en "on"

 ou les series moches en 3d toute pourrave (de très mauvaise qualité)

  et pis si toi t'es grand mother moi pire^^


okok dehors
_________________


Revenir en haut
MSN
Desir
Modératrice générale
Modératrice générale

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2008
Messages: 185
TITRE: ~~Imil Itae Melech~~
Féminin
Signe du Zodiaque: Vierge (24aoû-22sep)
虎 Tigre
Point(s): 503
Moyenne de points: 2,72
RACE ou PROFESSION: elfe
élément: Feu
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Ven 14 Mar - 12:01 (2008)    Sujet du message: Space Adventures Cobra Répondre en citant

smiley2 Cobra sais vieux tout sa mdr met je le regarde encors car il est tros bien ^^ il me feras toujour  rire avec toute ses betise smiley7

                                                                 Bon vous battez pas sais moi la plus vielle ^^ dehors






smiley12 smiley10


Revenir en haut
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Ven 14 Mar - 23:30 (2008)    Sujet du message: Space Adventures Cobra Répondre en citant

smiley3  suis pas sur sa que tu sois la plus vieille ;)



smiley12  rien que moi deja je te bas lol et haut la main en plus ;)


oula... smiley19  enfin tant pis^^


 suis le papé ici mouaaaa
_________________


Revenir en haut
MSN
Elémire
Muse des étoiles
Muse des étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 181
TITRE: Ange des Galaxies Imaginaires
Féminin
Signe du Zodiaque: Gémeaux (21mai-20juin)
鼠 Rat
Point(s): 365
Moyenne de points: 2,02
RACE ou PROFESSION: demi elfe
élément: Air
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: préserve l'équilibre

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 11:57 (2008)    Sujet du message: Space Adventures Cobra Répondre en citant

Merci de nous remémorer tous ces dessins animés  dont Cobra  faisait partie !   C'est clair que jamais les Pokémon ,Digimon ou autres n'arriveront jamais à la cheville des  Cobra, Albator, Goldorak ....................... .

Et je vous rassure tous et toutes   je suis la plus vieille ;)  
                                                                                                     smiley10
_________________


Revenir en haut
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 13:15 (2008)    Sujet du message: Space Adventures Cobra Répondre en citant

  *toussotte* bien que ce débat sur l'age de nos arteres  me semble tout a fait digne d'intéret , je me demande si il as sa place sous  notre déssin animé cobra^^


de plus  les considérations  comme heu bah l'age   sont elles vraiment si importantes ?


 du haut des rivieres qui alimentent l'éternité je contemple d'un air amusé
 les fileuse de vie qui  tissent sans fin le fil des existences
 chaque fil viens au monde vie et meurt
  l'éssentiel dans tout ce grand bazar universel etant
 de remplir le temps qui nous est impartis
rien de plus ni de moins sinon a quoi bon?

traversons l'espace de ce forum comme autant d'étoiles filantes dans le ciel  d'été de nos créations communes ou personnelles.

alors en avant les comètes!!! que scintille les cieux nocturnes de celles et ceux qui vivent dans l'espoir d'un peux de lumiere.

que les feux de nos ames réchauffent les coeurs attristés , vous les peuples qui foulent de leur pas certains le monde de l'aube a l'aurore.




aller zou fin  de la transmission ce message s'auto détruiras sans 10 sec...
_________________


Revenir en haut
MSN
AnGeLiC_CoLoR
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 15 Mar - 13:38 (2008)    Sujet du message: Space Adventures Cobra Répondre en citant

Disons que ce mini débat est juste parti d'une phrase humoristique, car il est juste que ces dessins animés nous rappelle de bons souvenirs :) . mais ce fut interessant de voir la reaction de chacun et chacune ;)

En tout cas, tu as écrit une très belle conclusion sur ce sujet. très beau et significatif...


Revenir en haut
Elémire
Muse des étoiles
Muse des étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 181
TITRE: Ange des Galaxies Imaginaires
Féminin
Signe du Zodiaque: Gémeaux (21mai-20juin)
鼠 Rat
Point(s): 365
Moyenne de points: 2,02
RACE ou PROFESSION: demi elfe
élément: Air
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: préserve l'équilibre

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 23:18 (2008)    Sujet du message: Space Adventures Cobra Répondre en citant

Le débat est clos admirablement  ;)              Rendons sa place à ce brave Cobra et ses actions héroiques !! :ok:
_________________


Revenir en haut
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Mar 1 Avr - 11:47 (2008)    Sujet du message: Space Adventures Cobra Répondre en citant

ouaip^ en tout cas pour en revenir a cobra , il reste encore un déssin animé qui est diffusé sur ab1 je crois et une excellente référence de notre passé , c'est indémodable ;)
_________________


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:51 (2017)    Sujet du message: Space Adventures Cobra

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> vidéos -> Japani'm Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com