De l'aube à l'aurore Index du Forum
De l'aube à l'aurore Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le Royaume Faery

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> ARCHIVES -> LES MIRAGES DE DESIR
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Desir
Modératrice générale
Modératrice générale

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2008
Messages: 185
TITRE: ~~Imil Itae Melech~~
Féminin
Signe du Zodiaque: Vierge (24aoû-22sep)
虎 Tigre
Point(s): 503
Moyenne de points: 2,72
RACE ou PROFESSION: elfe
élément: Feu
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Lun 10 Mar - 22:02 (2008)    Sujet du message: Le Royaume Faery Répondre en citant

 
 
 
 
                               Un mot peut définir Féerie aux yeux du visiteur : Rien n’est certain !         
 
 
[td colspan="2"][/td]Introduction à Féerie Les habitants de Féerie sont si variés qu’il est difficile de les citer tous ici. La même espèce peut changer de nom d’une région à une autre. Une espèce se fond dans la suivante et comment dire ou fini un Lutin et où commence un Bigle. Aucune règle ne régit la terminologie ni aucun aspect de Féerie. Ce monde est à lui-même sa propre loi.
 
Nous ne tenterons pas non plus de vous faire entrer dans ce monde enchanteur. Personne ne peut vous y faire entrer si ce n’est par votre propre volonté. Le fait est que le peuple de féerie vous accepte ou ne vous accepte pas en tant qu’un des leurs. En vérité il se peut qu’un mortel parfaitement incrédule soit néanmoins capturé – captivé – par le monde de Féerie et sa finalité. D’autres pourront flâner éternellement dans les clairières embrumées ou chercher quelques êtres mystérieux au fond de leur jardin, sans pour autant y trouver autre chose que la rosée du matin.
[td][/td]
 
 
[td colspan="2"][/td]Féerie représente la puissance des pouvoirs magiques incompréhensibles pour les humains et par là même hostiles. Ce monde n’a rien a voir en fait avec les contes, légendes et histoires sentimentales qui commencent par « Il était une fois …. » Et se terminent par …. « Et ils vécurent heureux ! ». Aussi charmants soient ces récits ils ne sont pas le vrai monde de Féerie.
On doit toujours garder en tête que si le monde de Féerie dépend largement des humains, les esprits sont des créatures étrangères dont l’éthique et les valeurs sont très loin de celles de l’humanité. Ces êtres ne se sentent pas du tout comme les humains. C’est précisément pour cette raison qu’ils sont la cause de la plupart des troubles qu’ils procurent à l’homme. Toutes les formes de créativité, tous les moments d’émotion intense les attirent. Les Elfes sont la vie à l’état brut.

[td colspan="2"][/td]Féerie est un univers d’enchantements nocturnes, d’une beauté fascinante ou d’une laideur effroyable, de masques d’humour, de méchanceté, de joie et de terreur, d’amour et de tragédie, un univers bien plus riche que ne le laissent croire les contes et légendes. Nous sommes dans un monde où il ne faut entrer qu’avec la plus grande précaution, car les esprits ont par-dessus tout en horreur la curiosité des humains maladroits qui envahissent leur domaine comme des touristes malappris. Soyez donc prudent ! Si le but est enchanteur, le danger est réel.
Notre époque efface tout ce qui pourrait mettre l’homme en rapport avec Féerie. Il convient donc d’étudier cet univers avec une objectivité bienveillante et de mesurer ce qui le rend précieux à l’humanité.

[td][/td]
 
 
 
[tr][/tr][td colspan="3"][/td]
Origines de Féerie :  
Depuis l’origine du monde le mystère de Féerie est l’objet de spéculations de la part des humains. Que sont les esprits ? D’où viennent-ils ? La mythologie nordique raconte que les vers sortis du cadavre du géant Ymir se transformèrent en elfes de lumière et Elfes de la nuit. Les premiers, qui vivent à l’air libre, sont des heureux et bienveillants, tandis que les Elfes noirs, qui habitent les profondeurs de la terre, sont sinistres et malfaisants. 
La Version Irlandaise raconte qu’Eve était à la rivière pour laver ses enfants quand Dieu lui à parlé. Dans sa terreur sacrée elle dissimula ses enfants non encore lavés. Dieu lui demanda s’ils étaient tous là et elle répondit que oui. Alors il annonça que ceux qu’elle lui avait dissimulés resteraient hors de vue des humains. Ces enfants cachés devinrent les elfes ou Esprits que les pays scandinaves appelèrent le peuple des Huldre. Les filles de ce peuple sont d’une beauté exceptionnelle ; mais elles ont une queue comme les vaches, à moins que derrière elles soient inexistantes, réduites à une façade splendide qui reproduit la tromperie d’où elles sont nées.
 
[tr][/tr][td colspan="3"][/td]Ailleurs on croit que les Elfes sont des anges déchus, ou encore des païens morts sans avoir gagné leur paradis ni mérité l’enfer, contraints de vivre éternellement dans les régions crépusculaires du Royaume du Milieu. Dans le Devon, on pense que les Lutins sont les âmes des enfants non baptisés. Mais est-*ce bien vrai ? Féerie précède le Christianisme de plusieurs millénaires, c’est un monde qui existe de toute antiquité, sous des formes différentes, partout dans le monde. [tr][/tr][td][/td] 
 
 
[td colspan="2"][/td] 
 
Le Royaume de Féerie  
Où se trouve ce Royaume ?
Parfois juste au-delà de l’horizon, parfois sous nos pieds. C’est un pays insaisissable. A une époque on pensait que ce royaume avait une position géographique bien précise, même si elle se déplaçait. Les Gallois ont cru qu’elle se trouvait au Nord de leur contrée montagneuse, puis à l’ouest sur une presqu’île mystérieuse, les rochers embrumés du Pembrokeshire. Plus tard on la croyait sur une île en mer d’Irlande. Les marins quelques fois longeaient cette île et certains même y débarquaient mais disparaissaient de manière inexplicable. On disait aussi que les esprits habitant ce royaume avaient pour coutumes de se rendre sur les marchés de Laugharne et de Milford Haven. Les Irlandais, pour qui cette île fantôme se situait à l’ouest, l’appelaient Hy Breasail. Pour les Anglais il s’agissait de l’île de Man, et de cette île nous vient de nombreux récits elfiques.
 
 
 
[td][/td]Une des plus célèbres légendes de Féerie est celle décrivant le récit du Roi Arthur (Roi couronné en Féerie) qui fut apporté là, mortellement blessé, pou y être soigné par quatre reines des Fées. On pense qu’Arthur repose encore là-bas au milieu de ses chevaliers, au cœur d’une colline enchantée, plongé dans un profond sommeil. Que menace la ruine et il s’éveillera à nouveau pour régner sur ces terres.  
En fait, le pays de Féerie peut apparaître n’importe où ! Ses frontières nous entourent, faites de crépuscule et de brume, de chimères et lueurs.
[td colspan="2"][/td]
 
 
[td][/td]
 
[td colspan="2"][/td]Les habitants de ce royaume se partagent, selon leur habitat, en espèces différentes. S’il existe des esprits solitaires et isolés, beaucoup d’Elfes des campagnes vivent dans les forets (souvent ils adoptent un arbre. De ce fait l’arbre et son hôte deviennent synonymes), dans les prairies, les collines et les grottes à flan de montagne. Il y en a (les esprits aquatiques) qui vivent dans les îles enchantées, dans les domaines sous-marins, dans les mers, les lacs, les rivières. Enfin il y a les esprits domestiques ; ceux qui hantent les maisons (Farfadets et autres).
Les modes de vie diffèrent également qu’il s’agisse de familles resserrées sur elles-mêmes, de communautés organisées hiérarchiquement (souvent installées dans les collines creuses) ou d’esprits indépendants et solitaires comme les Lépréchiens.

 
 
 
[tr][/tr][td][/td]Les habitants des collines creuses Les souterrains, les catacombes et les anciennes carrières sont un endroit de prédilection pour les esprits. En Gaélique, Elfe se dit Sidhe, le peuple des collines creuses. La nuit ces collines sont souvent illuminées par une nuée de lucioles étincelantes. Parfois la colline toute entière s’élève sur des colonnes et on voit les lumières de Féerie se former en procession et se diriger vers une autre colline. La tradition dit que c’est le jour de la Saint-Pierre-aux-Liens (le 7 août) qu’apparaît ce phénomène. Sur l’île de Man c’est le 11 novembre que les esprits les plus redoutables (les Sangres) choisissent pour déplacer leur demeure. Le sage s’abstient de voyager cette nuit là.

Chaque colline a son Roi et sa Reine, qui en général rendent allégeance à un Grand Roi. Le plus connu, le Roi Obéron de la légende moyenâgeuse, doit sa petite taille à un mauvais sort qu’il reçut à sa naissance.

[td colspan="2"][/td]
 
[tr][/tr][td][/td]
 
[td colspan="2"][/td]Il n’est pas recommander d’empiéter sur les collines des esprits, mais les observateurs discrets ne rencontrent pas d’objection et leur amitié peut même trouver sa récompense. Si les Elfes hésitent à sortir de leur demeure, on peut en découvrir l’entrée en faisant 9 fois le tour de la colline par nuit de pleine lune. La porte apparaîtra alors clairement. Ceux qui n’osent pas pénétrer dans la demeure pourront coller leur oreille au sol et entendre les échos des réjouissances de ce petit monde. Les sorcières se retrouvent souvent sur les collines des Fées. C’est l’une des nombreuses accusations lancées contre elles dans les procès de sorcellerie au XVIIéme siècle. Isobel Qowdie avoua en 1662 avoir reçu « là-bas de la viande, des mains de la Reine des Fées, plus qu’elle n’en pouvait manger ».

Les collines creusent servent de maison mais aussi de cachette pour l’or , de même que de cimetière pour les Fées. Nous avons vu déjà la tombe du Roi Arthur. Un autre roi, le Roi Sil, est encore à cheval dans son armure dorée, au plus profond de la colline de Silbury, dans le Wilshire. La colline des Goblins, Bryn yr Ellyllon, près de Mold, dans le Clyd Flint, qui est hantée par des personnages en armures dorées. Des fouilles ont été effectuées en 1833 et ont permis la mise à jour d’un squelette ceint d’un corselet en or.


 
 
 
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 10 Mar - 22:02 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elémire
Muse des étoiles
Muse des étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 181
TITRE: Ange des Galaxies Imaginaires
Féminin
Signe du Zodiaque: Gémeaux (21mai-20juin)
鼠 Rat
Point(s): 365
Moyenne de points: 2,02
RACE ou PROFESSION: demi elfe
élément: Air
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: préserve l'équilibre

MessagePosté le: Ven 18 Avr - 22:07 (2008)    Sujet du message: Le Royaume Faery Répondre en citant

 



Pour la plupart d'entre nous, les Fées sont des personnages effrontés, malicieux et parfois menaçants qui habitent les légendes populaires et les contes pour enfants. Elles sont ces bonnes marraines qui se penchaient sur le berceau des bambins pour les combler de dons. Traditionnellement, les fées sont plutôt bénéfiques aux hommes mais certains récits imaginaires font état de fées qui enlevaient les plus jolis bébés dans leur berceau pour les remplacer par des bébés plus laids ou des enfants substituts. Au Moyen Age, on laissait souvent mourir les bébés laids ou souffrants car on croyait qu'ils étaient des enfants substituts.
Nous oublions souvent que les Fées sont avant tout d'authentiques divinités de la nature qui veillent à l'équilibre écologique de notre planète.

Comme les Anges, les Fées peuvent se faire ressentir et percevoir par chacun d'entre nous. Le célèbre médecin Elizabeth Kubler-Ross, spécialiste des cas de NDE (Near Death Experience) a vu des Fées à plusieurs reprises et les a même photographiées.

A l'heure où les tremblements de terre, les cyclones, les ouragans, les tornades, les inondations, les feux de forêts et autres cataclysmes se multiplient, nous prenons conscience de l'urgence de préserver la nature et notre environnement, de renouer un rapport amical, affectif, magique et complice avec les Fées, et surtout de respecter leur monde qui est aussi le nôtre. Le temps est à la prise de conscience et à l'action car bientôt il sera trop tard.
Tout comme les Anges entament leur grand retour parmi les hommes, les Fées amorcent elles aussi une triomphale réapparition.
_________________


Revenir en haut
AnGeLiC_CoLoR
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 20 Avr - 11:26 (2008)    Sujet du message: Le Royaume Faery Répondre en citant

Effectivement, super bon post !

allez, moi je vais rajouter 2 petites videos dont les musiques sont vraiment sympas, ainsi que les images, tant qu'à faire lol

A vos petites mirettes et oreilles :)



  

Ma préféré celle-là :)  
 
 


Dernière édition par AnGeLiC_CoLoR le Sam 26 Avr - 11:57 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Elémire
Muse des étoiles
Muse des étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 181
TITRE: Ange des Galaxies Imaginaires
Féminin
Signe du Zodiaque: Gémeaux (21mai-20juin)
鼠 Rat
Point(s): 365
Moyenne de points: 2,02
RACE ou PROFESSION: demi elfe
élément: Air
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: préserve l'équilibre

MessagePosté le: Mar 22 Avr - 15:06 (2008)    Sujet du message: Le Royaume Faery Répondre en citant

 Un enchantement  pour les  "mirettes " et les oreilles   ouah

 
  merci Angelic     smiley10
_________________


Revenir en haut
*Luminescence
Résident Permanent
Résident Permanent

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2008
Messages: 31
TITRE: Lumière cristalline
Féminin
Point(s): 88
Moyenne de points: 2,84
RACE ou PROFESSION: rodeur
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Mar 22 Avr - 15:25 (2008)    Sujet du message: Le Royaume Faery Répondre en citant

Un délice pour les oreilles et des images sublimes !  cette personne a fait une vraie merveille.
merci angelic de l'avoir partagé avec nous
  smiley10


Revenir en haut
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Ven 25 Avr - 14:36 (2008)    Sujet du message: Le Royaume Faery Répondre en citant

smiley3  nann la fée clochette elle est n'a moi!!!!!!!!!!!! * se réveille*  heu dsl :(

en tout cas très belle idée de sujet  apparament les fées faieries et autres créatures du "petit peuple " on encore la part belle dans nos coeur^^


 *se rendors et retourne casser du crochet*
_________________


Revenir en haut
MSN
Elémire
Muse des étoiles
Muse des étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 181
TITRE: Ange des Galaxies Imaginaires
Féminin
Signe du Zodiaque: Gémeaux (21mai-20juin)
鼠 Rat
Point(s): 365
Moyenne de points: 2,02
RACE ou PROFESSION: demi elfe
élément: Air
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: préserve l'équilibre

MessagePosté le: Sam 26 Avr - 00:58 (2008)    Sujet du message: Le Royaume Faery Répondre en citant

 Eh oui  Feanor  les fées et le petit peuple attirent toujours notre curiosité  ouah


 quelques fées célèbres


 


Mélusine
Ancêtre féerique de la famille des Lusignan, dont l'histoire fut narrée par Jehan d'Arras en 1392, Mélusine - dont le nom signifie "merveille" -fut l'une des trois filles que la fée Pressine eut avec le roi Elinas d'Albanie ( l'Ecosse ). Pressine avait fait jurer à son mortel époux de ne jamais chercher à la voir au moment de ses couches. Elinas ayant trahi son serment, Pressine s'en fut avec ses trois filles, Mélusine, Mélior et Palestine qui, en grandissant, voulurent châtier leur père en l'enfermant au coeur de la montagne de Brumbloremmlion, dans le Northumberland. Mécontente de cette initiative, orchestrée principalement par Mélusine, Pressine condamna la fée à se transformet chaque samedi en serpent de la taille aux pieds, jusqu'à ce qu'elle épouse un homme qui accepte de ne jamais chercher à la voir de samedi.
Alors qu'il errait dans la forêt de Colombiers après avoir tué accidentellement son oncle Aymeri de Poitiers au cours d'une chasse au sanglier, Raymondin, fils cadet du comte de Forez, fit la rencontre de Mélusine à la fontaine de Soif-Jolie. Elle était si belle qu'il lui demanda aussitôt sa main. La fée accepta, à la condition qu'il lui laisse la liberté de ses samedis, et ne cherche jamais à la voir ce jour-là. Raymondin promit, et devint bientôt le seigneur le plus puissant du Poitou grâce à l'influence de sa féerique épouse qui fit bâtir de somptueux châteaux, dont la forteresse de Lusignan édifiée en une seule nuit. De leur union, qui dura vingt-cinq ans, naquirent dix fils vaillants et courageux, mais affligés d'une marque ou d'une infirmité signant leur appartenance au monde merveilleux.

Hélas ! Persuadé par son frère Renaut que son épouse mettait à profit ses jours de liberté pour recevoir ses amants, Raymondin transgressa l'interdit et la surprit, un samedi, dans la tour où elle prenait son bain. Il la découvrit alors, parfaitement conformée de la tête à la taille, mais dotée en dessous d'une horrible queue de serpent qui faisait gicler l'eau de la cuve où la fée était plongée. Le cri d'horreur que poussa Raymondin alerta la fée qui, se voyant découverte, s'enfuit par la fenêtre sous la forme d'un serpent ailé. Depuis, elle vient les soirs de grand vent pleurer autour des tours du château qu'elle a abandonné pour toujours et, comme la Dame Blanche ou la Banshie d'Ecosse, pousse des cris déchirants lorsqu'un malheur ou un deuil menace la famille des Lusignan. Fort célèbre en Poitou, elle est encre aujourd'hui surnommée familièrement la "mère Lusine".



Morgane


 Elle fut initiée à la magie par l'enchanteur Merlin dont elle était la disciple. Reine d'Avalon, c'est une fée guérisseuse vers laquelle sont conduits les malades, les naufragés et les braves blessés au combat. Raynouart y séjourne quelque temps à l asuite d'un naufrage, et le roi Arthur, blessé à mort par son fils Mordred, y fut transporté pour y être soigné. Après l'avoir guéri, elle lui offrit l'hospitalité jusqu'au jour où il retournera en Bretagne afin de restaurer son empire. On la confond parfois avec Morgause, fille d'Ygerne et de Gorlois de Tintagel, demi-soeur du roi Arthur et mariée au roi Loth d'Orcanie dont elle eut quatre fils, Gauvain, Gareth et Gahériet. De son union incestueuse avec Arthur, elle donna naissance à Mordred.


Viviane
Magicienne, fille d'un vavasseur de la forêt de Brocéliande nommé Dyonnas, Viviane, ou Niniane, ou Nimue, rencontra Merlin, alias Myrdhin, à la fontaine de Barenton, où il lui enseigna toutes ses magies, jusqu'au sortilège permettant d'enfermer un homme dans une prison d'air dont il ne puisse s'échapper. C'est ainsi que Merlin, par amour de la jolie fée, se trouva à jamais prisonnier de son esplumoir. "Et il n'est guère de jour ni de nuit que je n'aie sa compagnie, en effet, et je suis plus fol que jamais, car je l'aime plus que ma liberté", confia Merlin à Gauvain parti à sa recherche. Viviane est également la Dame du Lac, car elle réside dans un merveilleux palais de cristal caché au fond de l'eau, que l'on situe parfois au sein du lac du château de Comper, situé en forêt de Brocéliande. C'est là qu'elle éleva le jeune Lancelot, héritier du royaume de Bénoïc, après l'avoir enlevé à sa mère à la mort de son père. L'histoire de Lancelot du Lac narre ainsi la scène : "A tout ce que dit la reine, la demoiselle ne répond mot. Lorsqu'elle la voit s'approcher, elle se lève, avec l'enfant qu'elle tient entre ses bras, se dirige tout droit vers le lac, joint les pieds et s'y jette." C'est pour cette raison que le jeune garçon portera plus tard le surnom de Lancelot du Lac.
Le roman médiéval insiste bien sur la nature féerique de la Dame du Lac : "Le conte dit que la demoiselle qui emporta Lancelot dans le lac était une fée. En ce temps-là, on appelait fées toutes celles qui se connaissaient en enchantements et en sorts : et il y en avait beaucoup à cette époque, en Grande-Bretagne plus qu'en tout autre pays. Elles savaient, dit le conte des histoires bretonnes, la force des paroles, des pierres et des herbes, par quoi elles se maintenaient en jeunesse, en beauté et en richesse, autant qu'elles le désiraient."
Le lac lui-même n'est que le produit d'une illusion magique destinée à dissimuler le château de Viviane aux yeux des mortels. Car la Dame du Lac est avant tout, comme la plupart des fées, une femme de la forêt : "La dame qui l'élevait ne résidait jamais ailleurs que dans des forêts grandes et profondes ; et le lac, dans lequel elle avait sauté avec lui, lorsqu'elle l'avait emporté, n'était que d'enchantement. Et cette habitation était si bien cachée que personne ne pouvait la trouver ; car l'apparence du lac la protégeait de telle manière qu'on ne pouvait pas la voir."





et aussi  la fée Clochette  bien sur lolelf









Cette petite fée a des traits de caractère très particuliers : amoureuse de Perter Pan , elle ne supporte pas que celui-ci porte son regard sur un sujet féminin, et encore moins qu'il s'y interresse, hors Peter qui est un séducteur passe son temps à essayer d'épater Wendy ce qui enerve très profondément notre petite clochette.







_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:47 (2017)    Sujet du message: Le Royaume Faery

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> ARCHIVES -> LES MIRAGES DE DESIR Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com