De l'aube à l'aurore Index du Forum
De l'aube à l'aurore Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

un peu de philosophie :)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> ARCHIVES -> LA TRIBUNE D'ELEMIRE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Elémire
Muse des étoiles
Muse des étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 181
TITRE: Ange des Galaxies Imaginaires
Féminin
Signe du Zodiaque: Gémeaux (21mai-20juin)
鼠 Rat
Point(s): 365
Moyenne de points: 2,02
RACE ou PROFESSION: demi elfe
élément: Air
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: préserve l'équilibre

MessagePosté le: Mar 15 Jan - 18:20 (2008)    Sujet du message: un peu de philosophie :) Répondre en citant

HISTOIRE DE L'ANE TOMBE DANS UN PUITS

Un jour, l'âne d'un fermier tomba dans un puits. Il gémissait pendant des heures et le fermier se demandait quoi faire.
Finalement , il décida de boucher  le puits. Tant pis pour l'âne qui, de toute façon, était vieux et  moins rentable.
Il appela ses voisins afin qu'ils l'aident  à  remplir le puits de terre.
Au début le pauvre animal réalisa ce qui se passait et cria terriblement.
Puis au bout de quelques minutes, à la stupéfaction de chacun, il se tut.
Après quelques pelletées, le fermier regarda  dans le fond du puits et fût très étonné de ce qu'il vit.
Avec chaque pelletée de terre qui tombait sur lui, l'âne faisait quelque chose d'étonnant : il se secouait pour enlever la terre de son dos et montait dessus. Les voisins du fermier  pelletaient toujours  et l'animal continuait à se secouer  et à monter sur la terre.
Bientôt à la grande surprise de tous , l'âne sortit du puits et se mit à trotter.

La vie peut parfois essayer de nous engloutir sous des petits problèmes, il faut donc se secouer  un peu  pour sortir du trou.
Chacun de nos petits ennuis est une pierre qui permet de progresser.
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 15 Jan - 18:20 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
kaylyne
Barde De L"Aube
Barde De L

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 65
TITRE: Ange de douceur
Féminin 虎 Tigre
Point(s): 123
Moyenne de points: 1,89
RACE ou PROFESSION: demi elfe
élément: Glace
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: déteste l'injustice

MessagePosté le: Mer 16 Jan - 20:52 (2008)    Sujet du message: re Répondre en citant

C'est une très belle histoire de la vie.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
AnGeLiC_CoLoR
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 17 Jan - 09:55 (2008)    Sujet du message: un peu de philosophie :) Répondre en citant

Il y a un dicton : « travail comme si tu n’avais pas besoin d’argent, aime comme si tu n’avais jamais été blessé, danse comme si personne te regarde, chante comme si personne t’entends ».
Une histoire éloquente à partager avec vous.
Il y avait un charpentier âgé qui travaillait dur depuis plusieurs années pour un contractant. Quand il fut prêt pour prendre sa retraite, il raconta ses plans à son patron, de quitter les affaires de constructions de maisons et de vivre une vie plus tranquille avec sa famille. La paie manquerait, pourtant il avait besoin de se retirer. Ils pourraient s’en sortir.
L’entrepreneur était si triste de voir son meilleur ouvrier partir qu’il demanda comme une faveur personnelle, s’il pouvait juste construire une maison de plus. Il acquiesça, mais en mesure il était facile de voir que son cœur n’était pas à l’ouvrage. Il eut recours à un travail médiocre et utilisa des matériaux de la moindre qualité. Ce fut un chemin regrettable, celui de finir une carrière consciencieuse. Quand le charpentier eût fini son travail, l’employeur vint inspecter la maison. Il lui tendit les clefs de la porte d’entrée.

- Ceci est ta maison, mon cadeau pour toi, dit-il.

Le charpentier fut choqué ! Quelle honte ! ! Si seulement il avait su qu’il était en train de construire sa propre maison, il l’aurait faite tant différemment.

« Nous » sommes le « charpentier ». Chaque jour nous enfonçons un clou, plaçons une planche ou érigeons un mur. Si nous pouvions le refaire, nous le ferions un peu fort différemment. Mais nous ne pouvons pas retourner en arrière. Nous construisons nos vies, chaque jour à la fois, souvent mettant moins que le meilleur dans ce que nous bâtissons. Ensuite, avec un choc, nous réalisons que nous devons vivre dans la « maison » que nous avons construite. La vie est un « Do-it-yourself » et nos attitudes et les choix que nous faisons aujourd’hui, construit la « maison » où nous vivrons demain.
Donc, élaborons-la avec justesse, construisons-la avec sagesse !  ;)



Revenir en haut
AnGeLiC_CoLoR
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 8 Avr - 21:04 (2008)    Sujet du message: un peu de philosophie :) Répondre en citant

Voici trois nouvelles histoires à méditer ...

La tête sous l’eau

Un disciple demandait à son maître – question des plus banales – ce qu’est la vérité. Le maître fit apporter une bassine d’eau et commanda au disciple d’y plonger la tête.
Après quoi, le maître appuya de toutes ses forces sur la tête du disciple. Des bulles d’air montaient à la surface. Lorsque les bulles se firent très rares, le maître cessa d’appuyer avec ses mains, et le disciple, presque étouffé, put retirer sa tête de l’eau.
Le maître lui dit :

- lorsque tu auras désiré la vérité avec la même force que tu as désiré l’air, alors tu seras ce qu’elle est.


Le tombeau du secret

Lorsque l’univers fut créé, immense et resplendissant, il apparut que cet univers avait un secret qu’il partageait avec la nature humaine, mais un secret si dangereux à connaître qu’il pourrait détruire toutes ch oses – c’est à dire faire disparaître en un instant tout ce qui venait d’apparaître à l’existence.
Il fallait donc cacher ce secret, le plus soigneusement, le plus profondément possible. Les dieux indiens se réunirent et s’interrogèrent : où trouver la meilleure cachette possible ?
Shiva, le grand destructeur, assura que le meilleur emplacement était au fond d’un puits qu’il connaissait tout près d’un temple fameux. Personne n’irait chercher le secret au fond d’un puits.
Les autres dieux furent en désaccord avec lui. Les abords du temple étaient très fréquentés, et un pèlerin oeut toujours tomber dans un puits par mégarde.

- Dans ma statue, dit alors le redoutable Jagannath. Il faut cacher le secret dans ma statue. Personne n’osera le chercher là, je terrifie tout le monde.
Mais ce dieu vieillissait déjà et on craignait que sa statue ne s’effrita, ne le brisa.
Ganesha, le dieu serviable, à tête d’éléphant, proposa même de cacher le secret dans la Lune.
Mais les autres dieux voyaient l’espèce humaine si folle, si agitée, qu’ils se disaient : les hommes iront peut-être dans la Lune un jour. Ils en sont capables.

- Justement, dit alors Vishnu, et si nous cachions le secret dans le cœur des hommes ?
Tous les autres dieux trouvèrent l’idée excellente.
D’un commun accord, ils enfouirent le grand secret au plus profond de nous-mêmes.

S’y trouve-t-il encore ? Les avis, là-dessus, restent partagés. Il paraît, en tout cas, que même les dieux l’ont oublié.


Le pot fêlé

Un porteur d’eau, quelque part en Inde, transportait de l’eau d’une source jusqu’à un village, où il la vendait. Il portait son fardeau dans deux pots, attachés à une barre de bois de chaque côté de ses épaules.
Le pot qu’il portait à droite était intacte, et arrivait toujours plein au village, mais le pot de gauche, fêlé, perdait la moitié de l’eau en chemin.
Cela dura plusieurs années. L’homme n’avait pas les moyens de s’acheter un autre pot.

Un jour le pot fêlé prit la parole et dit au porteur :
- Je suis honteux de mon imperfection et je te demande pardon. Je perds l’eau que je devrais garder. Vraiment, j’ai honte, je t’assure.

Le porteur regarda le récipient et lui dit :
- A notre prochain voyage, tu regarderas du côté gauche du chemin, de ton côté.
- Et qu’y verrai-je ? demanda le pot.
- Tu y verras les fleurs auxquelles ton eau perdue, pendant tout ce temps, a donné la vie.


Revenir en haut
Leyse
Barde De L"Aube
Barde De L

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 64
TITRE: Gribouilleuse masquée
Féminin 牛 Buffle
Point(s): 174
Moyenne de points: 2,72
RACE ou PROFESSION: voleur
élément: Ombre du Vide
ALIGNEMENT: Neutre
MAGIE:
MOTIVATIONS: préserve l'équilibre

MessagePosté le: Mer 9 Avr - 03:23 (2008)    Sujet du message: un peu de philosophie :) Répondre en citant

Quelles histoires magnifiques, c'est toujours un plaisir de voir que les leçons les plus importantes de la vie sont souvent les plus simples à voir, tellement parfois que nos yeux et nos oreilles se refusent à les appréhender :)

Avec votre permission, je vais en rajouter une petite, dont l'origine m'échappe, mais je crois que c'est tiré de L'Alchimiste de Paulo Coelho (note personnelle: oui encore lui lol).

=======================================================================================================

"Un jeune homme se questionnait, un jour, sur la secret du bonheur. Il demanda à son père; ce dernier n'avait pas de réponse à lui offrir. Il répondit cependant à son fils qu'un vieux sage fort célèbre habitait dans un palais sur le sommet d'une montagne éloignée, et que ce dernier pourrait sans doute répondre à sa question. Le jeune homme quitta alors la demeure de son père puis, après avoir marché quarante jours dans le désert, arriva devant le beau château au sommet d'une hauteur.

Le jeune homme s'attendait à trouver une demeure bien calme, retirée du monde et propice à la méditation. Au lieu de cela, il trouva un véritable château bourdonnant de vie, rempli de marchand avec leurs précieuses marchandises, de serviteurs allant et venant selon les besoins de tous, un orchestre jouant de douces mélodies et d'érudits venus échanger leurs philosophies. Il se présenta devant le sage, s'inclina respectueusement, puis parla:

- Grand Sage, j'ai fait un périlleux voyage pour arriver devant toi pour te poser une question qui hante mon âme. Peux-tu me répondre, ô très avisé? Peux-tu me dire ce qu'est le bonheur?

Le sage resta un moment sans rien dire, puis sourit au jeune homme et l'invita à se lever.

- Je suis un homme fort occupé, mon jeune ami. Tous demande mon conseil. Je répondrai à ta question, mais plus tard, car je reçois plusieurs gens fort importants, et à une condition. Va, parcoure mon domaine. Je te confie cependant cette petite cuillère avec trois gouttes d'huile. Veille à ne pas les renverser, et reviens me voir au zénith du soleil.

Surpris, le jeune homme accepta la condition de son aîné. Toute la journée durant, il déambula dans le palais du sage ainsi que dans ses jardins, ne détachant pas son regard de la cuillère, craignant sans cesse de renverser l'huile qui lui avait été confiée. Lorsque le soleil fût à son plus haut point, il retourna dans la salle principale, puis vint trouver le sage. Ce dernier le prit par l'épaule, souriant:

- Alors jeune homme, as-tu pu admirer la somptuosité de mon domaine? As-tu admiré les tableaux des grand maîtres? As-tu lu les manuscrits anciens qui font la fierté de ma bibliothèque? Et les jardins, as-tu senti l'arôme délicat des fleurs exotiques qui y poussent?

Confus, le jeune homme avoua au sage qu'il n'avait rien vu de la sorte, son seul souci ayant été de garder les gouttes d'huile que son hôte lui avait confié. Le philosophe se renfrogna, puis lui répondit:

- On ne connait un homme que lorsque l'on connait sa demeure. Reprend tes gouttes d'huile, et va admirer mon domaine, en toute liberté. Nous nous reparlerons au coucher du soleil.

Ne voulant pas blesser l'homme, le garçon acquiesça. Toute l'après-midi, il parcouru le domaine, senti les odeurs étrangères des fleurs des jardins, admira l'œuvre d'art que les jardiniers avaient conçu; il lu avec avidité les textes anciens de la bibliothèque du sage, il gouta avec délice les mets parfumés que l'on préparait au cuisine, admira avec étonnement les montagnes et le désert.

Lorsque le soleil déclina, le jeune homme, content de lui, alla retrouver le sage. Celui-ci l'acueilli, souriant. Puis lui demanda s'il avait aimé son domaine. Le jeune homme, enthousiaste, déclara que jamais de sa vie il n'avait vu endroit plus sublime. Le sage sourit de plus belle, puis lui demanda:

- Mais les gouttes d'huile que je t'avais confié, où sont-elles?

Un coup d'œil à la cuillère apprit au jeune homme qu'il avait renversé l'huile au courant de son après-midi. Il se tourna vers le sage, un peu paniqué à l'idée de devoir rentrer bredouille. Le sage souriait toujours, et lui dit:

- Vois-tu mon fils, le seul conseil que je puis te donner est le suivant: le secret du bonheur est de regarder toutes les merveilles du monde, mais sans jamais oublier les gouttes d'huile dans la cuillère."

=======================================================================================================

D'accord, j'avoue qu'elle n'est pas si petite que ça, mon histoire :) Je l'aime bien quand même, nah ;)
_________________


Dernière édition par Leyse le Lun 28 Avr - 14:59 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
AnGeLiC_CoLoR
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 9 Avr - 05:32 (2008)    Sujet du message: un peu de philosophie :) Répondre en citant

Superbe Leyse.
Une de mes préférées également Car sa signification est tellement forte. Il y a tellement de gens qui oublissent leurs gouttes d'huile ( leur personnalité, leur moi ou tout ce qui était à la base de leur vrai bonheur ) ou qui , inversement, gardent les yeux fermés sur le monde extérieur...


Revenir en haut
*Luminescence
Résident Permanent
Résident Permanent

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2008
Messages: 31
TITRE: Lumière cristalline
Féminin
Point(s): 88
Moyenne de points: 2,84
RACE ou PROFESSION: rodeur
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Ven 11 Avr - 17:23 (2008)    Sujet du message: un peu de philosophie :) Répondre en citant

oui, c'est magnifique toutes ces histoires.
merci les filles smiley5


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:51 (2017)    Sujet du message: un peu de philosophie :)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> ARCHIVES -> LA TRIBUNE D'ELEMIRE Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com