De l'aube à l'aurore Index du Forum
De l'aube à l'aurore Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Death Note

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> vidéos -> Japani'm
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
D'ailes Fines
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 27 Oct - 10:16 (2010)    Sujet du message: Death Note Répondre en citant

 

  

  
Death Note est un manga japonais de type shonen, créé par le scénariste Tsugumi Oba et le dessinateur Takeshi Obata. Il a été prépublié dans le Weekly Shonen Jump de décembre 2003 à mai 2006, par la suite publiée en douze tankobon de mai 2004 à octobre 2006 par Shueisha.  
  


  
  
L’histoire est centrée sur Light Yagami, un lycéen qui découvre un cahier aux pouvoirs surnaturels, le « Death Note ». Ancienne propriété d’un dieu de la mort, le Death Note permet à son utilisateur de tuer toute personne dont il connaît le nom et le visage. Le scénario suit les efforts de Light pour créer un monde utopique débarrassé du mal grâce au Death Note, ainsi que les conflits entre lui et ses opposants.  

  
  
Death Note a connu trois adaptations cinématographiques, sorties au Japon en 2006 et 2008, ainsi qu’une adaptation en série animée réalisée par le studio Madhouse et diffusée au Japon du 3 octobre 2006 au 26 juin 2007.  

  
  
Le manga a été traduit dans de nombreuses langues et est publié en France par Kana depuis janvier 2007.  

  

 








L'histoire :



Light Yagami (Raito Yagami en VO) est un lycéen surdoué qui juge le monde actuel criminel et corrompu. Sa vie change du tout au tout le jour où il ramasse par hasard un mystérieux cahier intitulé « Death Note ». Le mode d’emploi inclus dans le cahier indique que « la personne dont le nom est inscrit dans ce carnet meurt ». D’abord sceptique, Light teste le carnet et découvre que son pouvoir est bien réel. Il rencontre l’ancien propriétaire du Death Note, un dieu de la mort nommé Ryuk. Celui-ci déclare avoir volontairement laissé tomber son carnet dans le but de se divertir
.




Light décide d’utiliser le Death Note pour exterminer les criminels, dans le but d’éradiquer le Mal et de bâtir un monde parfait dont il sera le dieu. Il apprend peu à peu à se servir des pouvoirs du cahier. L’utilisateur peut seulement tuer une personne dont il connaît le visage, en y inscrivant son nom. Il peut également en préciser la cause ainsi que les circonstances détaillées, la cause par défaut étant la crise cardiaque.


Les nombreuses morts inexpliquées de criminels à travers le monde attirent l’attention d'Interpol et du mystérieux L, un détective capable de résoudre n’importe quelle énigme, mais dont personne ne connaît ni le visage ni le nom. L décide d’enquêter pour capturer le tueur en série, surnommé par le grand public « Kira » dérivé de la prononciation japonaise de « killer »). Entre Light et L, tous deux persuadés d’agir pour la justice, s’engage un combat acharné pour découvrir en premier l’identité de l’autre.







Les personnages :


Light Yagami (Yagami Raito





Personnage principal de l’histoire, Light est un lycéen surdoué qui juge le monde actuel corrompu et perverti. Quand il trouve par hasard le Death Note abandonné par un shinigami, il décide de l’utiliser pour exterminer tous les criminels, sous le nom de Kira (mot japonais dérivé de killer, « tueur » en anglais). Son but est de créer un monde utopique ébarrassé du Mal, où il pourra régner comme Dieu.


L





Principal adversaire de Light, L est considéré comme le meilleur détective au monde, bien que son identité et son visage soient inconnus. Il enquête sur l’affaire Kira. Son véritable nom est L Lawliet




Ryuk  
  

  
  
  
  

  
  
Ryuk est un dieu de la mort qui s’ennuie profondément dans le monde des dieux de la mort. Possédant deux Death Note, il en abandonne un dans le monde des humains dans le but de se divertir. Il suit Light partout (car celui-ci est le nouveau propriétaire du Death Note et Ryuk se doit de le suivre jusqu'à la mort de Light) mais reste neutre par rapport aux événements.   
  

  
  

  
  
Misa Amana  

  
  
  
  

  
  
Misa est une jeune fille qui admire Kira et ses actions. Assez puérile, elle est une mannequin très populaire, au style vestimentaire axé « gothic lolita ». Elle est amoureuse de Light et ferait n'importe quoi pour lui. Elle aussi a un Death Note et son dieu de la mort s'appelle Rem.   
  

  
  
Near est un des candidats à la succession de L. Il a grandi à la « Wammy’s House », un orphelinat dédié aux enfants surdoués. Calme et calculateur, il a de nombreux points communs avec L. Son vrai nom est Nate River .   
  

  
  
  
  

  
  
Rem  
  

  
  
  
  
Rem est un shinigami. Il est très proche de Misa. Il se donne la mort pour protéger cette dernière.   
  

  
  
Règles du Death Note
  

  
  
  
 
  
  

  
  
La personne dont le nom est écrit dans ce cahier meurt d'une crise cardiaque par défaut.   
  • Il faut avoir en tête le visage de la personne dont on écrit le nom sinon cela ne fonctionne pas. Par conséquent on ne peut obtenir un résultat sur les personnes de mêmes noms et prénoms en une seule fois.
  • Si l'on écrit pas la cause la mort est systématiquement due à un arrêt cardiaque.
  • Si l'on écrit la cause on obtient un délai supplémentaire de 6 minutes 40 pour décrire précisément le déroulement de la mort.
  • Dès lors que le Death Note tombe dans le monde des humains, il lui appartient.
  • Celui qui s'en saisit devient alors capable de voir et d'entendre le Dieu de la Mort qui en est l'ancien propriétaire.
  • Celui qui fait usage de ce cahier ne vas ni en enfer ni au paradis.
  • Si l'on écrit l'heure de la mort dans les 40 secondes qui suivent le moment ou on à écrit "crise cardiaque" comme cause de la mort, on peur fixer l'heure de la mort même pour une crise cardiaque.
  • La personne qui touche le Death Note devient capable de voir et d'entendre l'ancien propriétaire qu'est le Dieu de la Mort, même si elle n'en est pas elle-même le nouveau propriétaire.
  • Le possesseur du Death Note garde à ses côtés, jusqu'à sa mort, l'ancien possesseur, un Dieu de la Mort, aussi longtemps qu'il détient le cahier.
  • En général le Dieu de la Mort apparaît devant le nouveau possesseur du Death Note dans les 39 jours qui suivent le 1er jour d'utilisation du cahier.
  • Un Dieu de la Mort, propriétaire d'origine du Death Note, en général, ne fait rien qui puisse aider à faire mourir avec le Death Note.
  • Le Dieu de la Mort n'a aucune obligation complètement l'utilisation du cahier ou les règles à l'humain qui en a pris possession.
  • Un Dieu de la Mort peut rallonger sa vie en écrivant des noms d'humains dans le Death Note, mais un humain non.
  • Une personne peut réduire sa durée de vie en utilisant le Death Note.
  • Une personne qui devient possesseur d'un Death Note peut obtenir un œil de Dieu de la Mort, lui permettant de connaître le nom de celui ou celle qu'elle regarde, en échange de la moitié de sa vie restante.
  • Un Dieu de la Mort ne peut pas être tué, même si on lui tire une balle dans la tête, ou si on lui plante un couteau dans le cœur. Il serait possible de tuer un Dieu de la Mort, mais en général, les Dieux de la Mort eux-mêmes ignorent comment.
  • Les conditions de la mort décrites dans le Death Note ne peuvent se réaliser que si elles sont physiquement possible et/ou si elles apparaissent réalisables normalement par un être humain.
  • Les conditions possibles de la mort ne sont pas connues du Dieu de la Mort. Il est donc nécessaire de chercher et de trouver par soi-même.
  • Une page du Death Note, ou un morceau de page, a le même effet que le cahier lui-même.
  • Il est possible d'écrire dans le Death Note avec n'importe quel objet (sang, maquillage, etc...), pourvu que l'on puisse écrire avec, que cela soit lisible et que cela ne s'efface pas.
  • Même le propriétaire d'origine du Death Note, un Dieu de la Mort, ne connait pas tout du cahier.
  


  
  
 
  
  
On peut écrire la cause de la mort ou les circonstances de la mort en 1er, et écrire le nom par la suite, sur la première ligne. Le processus fonctionne quand même. Dans ce cas on dispose d'un délai de 19 jours, en temps humain, pour écrire le nom.   
  • Si une personne autre que le possesseur du Death Note, écrit le nom d'une personne sur le cahier, et qu'elle connait son visage, il se produit la même chose que lorsque le possesseur le fait lui-même.
  • Le Death Note est inefficace sur les êtres de moins de 780 jours.
  • Si l'on se trompe 4 fois ou plus en écrivant le nom d'une victime, le Death Note devient inefficace sur cette personne.
  • Le suicide est une cause valide de mort. Fondamentalement c'est une éventualité envisagé par tous les humains, et, de ce fait, ne rentre pas dans les actes impensables.
  • Même si la cause de la mort est le suicide ou l'accident, si la mort de la personne désignée peut entraîner celle d'autres personnes, la personne désignée meurt alors d'une crise cardiaque. Cela a pour but qu'il y ait une influence sur d'autres vies.
  • Même après avoir écrit le nom, l'heure et les circonstances, il est possible de les modifier autant de fois qu'on le souhaite pendant 6 minutes 40. Bien entendu, pour que le changement soit possible, il faut que la personne ne soit pas déjà morte.
  • Lorsqu'on veut faire une correction pendant les 6 minutes 40, il faut d'abord de deux traits les mots à corriger.
  • Comme vous l'avez vu ci-dessus, il est possible de modifier l'heure et les conditions de la mort. Mais une fois que le nom est écrit dans le Death Note, la personne ne peut plus échapper à la mort.
  • Si l'on perd ou qu'on se fait voler le Death Note, il faut le retrouver dans les 490 jours suivants sous peine d'en perdre le droit de propriété.
  • Si celui qui a accepté l'échange d'œil perd le droit de propriété du Death Note, en même temps que sa mémoire s'efface, il perd aussi la faculté de l'œil. Cependant la moitié de vie qu'il a payée ne lui est pas rendue.
  • Le propriétaire du Death Note peut le prêter à quelqu'un d'autre. Il est aussi possible de le sous-louer.
  • Celui qui à emprunté le Death Note n'est pas suivi par le Dieu de la Mort. Ce dernier reste avec le propriétaire. De plus, l'emprunteur ne peut pas faire l'échange d'œil avec le Dieu de la Mort.
  • Si le propriétaire du Death Note meurt alors qu'il a prêté ce dernier, le droit de propriété revient à celui à qui le Death Note a été prêté.
  • Si le Death Note est volé et le propriétaire tué par le voleur, le droit de propriété est automatiquement transféré au voleur.
  • Lorsqu'un même nom est écrit dans deux Death Note ou plus, c'est le premier qui a été écrit qui prend effet, sans tenir compte de l'heure de la mort.
  • Si un nom est écrit dans deux Death Note ou plus avec une différence de moins de 0,06 secondes, on considère que c'est simultané et la personne dont le nom est écrit ne meurt pas.

      
  
  
Critique personnelle   
  
  

Un bon scénario où beaucoup de stratégies sont déployées.
  

  
  
La pertinence de l'histoire : les deux personnages principaux sont rivaux et se battent l'un contre l'autre... Ils ont pourtant un but commun : faire justice et punir les criminels.  

  
  
J'avoue avoir moins apprécié la saison 2...  
  
Une question reste en suspend, que ferait chacun d'entre nous, si nous étions en possession du Death Note ?  

  

  
Pour finir, le générique :  

  

  



  

  
  

  


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 27 Oct - 10:16 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> vidéos -> Japani'm Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com