De l'aube à l'aurore Index du Forum
De l'aube à l'aurore Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les incendies au nord-est d'Athènes maîtrisés

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> ARCHIVES -> LES MIRAGES DE DESIR
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Desir
Modératrice générale
Modératrice générale

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2008
Messages: 185
TITRE: ~~Imil Itae Melech~~
Féminin
Signe du Zodiaque: Vierge (24aoû-22sep)
虎 Tigre
Point(s): 503
Moyenne de points: 2,72
RACE ou PROFESSION: elfe
élément: Feu
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Mar 25 Aoû - 11:30 (2009)    Sujet du message: Les incendies au nord-est d'Athènes maîtrisés Répondre en citant



Les incendies au nord-est d'Athènes maîtrisés

   


    


    

    
                   Un pompier grec lutte contre les flammes à Nea Makri, au nord d'Athènes. 
    

Des centaines de pompiers grecs, épaulés par des renforts aériens internationaux, ont réussi mardi à stopper la progression des incendies qui sévissent depuis vendredi dans la région d'Athènes.
    
Les hommes du feu gagnent du terrain. Les incendies qui avaient débuté vendredi soir au nord-est d'Athènes ont été circonscrits dans la nuit de lundi à mardi après avoir ravagé près de 20.000 hectares de forêts et terres agricoles. Des feux continuent toutefois de sévir dans d'autres régions de Grèce.    

    

    
    
«La situation s'est grandement améliorée, il n'y a plus aucun foyer actif dans la région d'Athènes», a expliqué une porte-parole des pompiers. Les forces de lutte anti-incendie «restent sur place pour parer à toute éventuelle reprise de feu», a-t-elle précisé.    
    
Une partie de la force aérienne de lutte contre les incendies a été envoyée mardi matin dans la région du mont Kithaironas, à environ 70 km à l'ouest d'Athènes et sur l'île d'Eubée (est) où des incendies se poursuivent mais sans menacer les habitations.    

    

    

    
Le monastère du Pantocrator sauvé    

    

    
    
    

    


A Porto Germeno, les autorités ont donné l'ordre aux habitants d'évacuer le hameau pour faciliter la lutte aérienne, mais de nombreux habitants ont refusé de qu
itter leur maison. A l'arrivée de la nuit, tandis que les huit hélicoptères mobilisés avaient cessé d'opérer, ce feu ne menaçait plus de zones habitées, tandis que les vents violents qui soufflaient dans la zone étaient tombés, selon la cellule des pompiers.

Les flammes avaient aussi cessé de progresser à Pikermi, en contrebas du mont Pentélique, dernier rempart avant les faubourgs d'Athènes. Plus tôt, des dizaines d'habitants de cette agglomération de 1.300 âmes avaient été regroupés par la police près du cimetière municipal, pour laisser les avions intervenir.

    
Le feu a également été maîtrisé lundi à la mi-journée dans la région d'Agios Stéfanos, au nord de la capitale. Les pompiers ont contenu l'avancée des flammes dans la grande banlieue d'Athènes à Nea Makri, Ekali et Daou Penteli, où de vastes moyens ont été déployés pour sauver le monastère historique du Pantocrator. Plus de 500 hommes et 132 véhicules sont sur place, ainsi que 300 soldats.    

    

    
    

    

    



    

    
Six pays européens au secours de la Grèce    
    
    
    
    
 Pour lutter contre les incendies, qui n'ont pour le moment fait aucune victime mais provoqué l'évacuation de milliers d'habitants, la Grèce a demandé l'aide de ses voisins européens. La France, l'Espagne, l'Autriche, l'Italie, Chypre et la Turquie ont envoyé des hommes, des véhicules, des canadairs et des hélicoptères de renfort. Par ailleurs, la Protection civile grecque a fait appel au service européen Safer de réponse aux urgences et aux catastrophes naturelles pour obtenir les images satellites de la progression des feux et d'évaluer l'étendue des dégâts.    

    
Mais d'autres feux de forets sévissent dans le reste de la péninsule grecque près de Karystos, dans le sud de l'île d'Eubée, au nord-est d'Athènes, où quatre Canadair sont mobilisés, ainsi que sur l'île de Chios, à l'est de la mer Egée. Un incendie sur l'île de Skyros, dans les Sporades, au large de la mer Egée, et un autre en Achaïe, ouest du Péloponnèse, ont été circonscrits, de même que deux foyers sur l'île ionienne de Zante mais un autre foyer y a éclaté en début d'après-midi.
    

    

    
    

    

    
    
  Au total depuis dimanche matin, 67 incendies ou départs de feux ont été signalés dans l'ensemble de la Grèce. Avec des températures souvent supérieures à 40° centigrades et des vents saisonniers puissants, la Grèce est particulièrement vulnérable aux incendies estivaux qui ont déjà détruit des milliers d'hectares de forêts et de terres agricoles. Les pompiers grecs font quotidiennement face depuis le début de l'été à des dizaines de départs de feu.  


  Mais ces incendies d'août s'annoncent comme les plus graves qu'a connus le pays depuis ceux d'août 2007, qui avaient fait 77 morts et ravagé plus de 250.000 hectares, principalement dans le Péloponnèse et sur l'île d'Eubée. Et déjà la polémique enfle. Le chef du Parti communiste Aleka Papariga et celui du Rassemblement populaire orthodoxe (droite populiste) Giorgos Karatzaferis ont accusé le gouvernement de ne pas avoir tiré les leçons de la catastrophe de 2007.    


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 25 Aoû - 11:30 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Desir
Modératrice générale
Modératrice générale

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2008
Messages: 185
TITRE: ~~Imil Itae Melech~~
Féminin
Signe du Zodiaque: Vierge (24aoû-22sep)
虎 Tigre
Point(s): 503
Moyenne de points: 2,72
RACE ou PROFESSION: elfe
élément: Feu
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Mar 25 Aoû - 11:41 (2009)    Sujet du message: Grèce : spéculation sur les terres incendiées Répondre en citant





Grèce : spéculation sur les terres incendiées 
 
   


  
   
http://javascript/;
http://javascript/;
  
   

  
   
                                                Incendies aux abords de Marathon, au nord-est d'Athènes. Crédits photo : AP
  
   
Sur le mont Pentélique, banlieue chic d'Athènes, de somptueuses villas se sont multipliées sur les terrains dévastés par les incendies, rendant impossible toute reforestation.



  
   
Avec les incendies qui se ravivent dans tout le pays, en particulier ceux qui encerclent Athènes, le souvenir «brûlant» des feux criminels de l'été 2007 réapparaît. Il y a tout juste deux ans, les flammes avaient ôté la vie de 77 personnes et dévasté plus de 270 000 hectares de forêts et de cultures, soit plus de 6 % de la superficie du pays. À l'époque, le gouvernement conservateur au pouvoir, les yeux rivés sur les élections, mettait en avant la théorie d'un obscur complot criminel.  
   


  
   
  
   
Aujourd'hui, les causes avancées sont autres : intérêts des spéculateurs immobiliers et absence totale de politique de prévention. Le gouvernement peine à faire appliquer la loi sur la reforestation. La situation est d'autant plus difficile que la Grèce est seulement en train de se doter d'un cadastre, ce qui laisse donc place à toutes les spéculations. Ainsi, au lieu de nouvelles pousses, ce sont de somptueuses villas, des complexes hôteliers et des casinos qui voient le jour. En 1997, le mont Pentélique était une forêt vierge. Aujourd'hui c'est le nouveau Beverly Hills grec.  
   
  
   
  
   

«Notre terre vaut de l'or»
 
   




  
   

  
   


  
   


  
   
Dimitri Stergiou, le maire conservateur de Pendeli, cette banlieue du nord d'Athènes, coordonne quelque 150 bénévoles pour intercepter les nouveaux départs de flammes. Cette région, qui borde la capitale, fait partie des lieux les plus convoités par les agents immobiliers : pinèdes, chemins pittoresques, vue imprenable sur la ville et même sur la mer et les îles proches.  
   


  
   
  
   
Déjà, les incendies de 1998 avaient ravagé une partie de la montagne. Quelques années plus tard, des constructions avaient remplacé les arbres. «Notre terre vaut de l'or et les constructeurs font pression pour planter des maisons, souligne Dimitri Stergiou. L'État a la plus grande part de responsabilité. Il a qualifié la région constructible après les feux de forêt. Moi, je me bats contre ça et surtout contre le monastère.»  
   


  
   
  
   
Depuis les incendies de 2007, les associations de défense de la nature et l'opposition socialiste pointent du doigt les projets immobiliers, dont celui du monastère de cette montagne. Sa direction souhaiterait construire un complexe hôtelier pour accueillir un tourisme religieux de luxe. «L'Église est propriétaire de la plupart de ces terres brûlées. Si elle décide de les exploiter, il vaut mieux qu'elles soient constructibles , s'emporte Spiros Kouvelis, le spécialiste environnement du parti socialiste, le Pasok. En une nuit, des villas poussent sans autorisation. On les appelle des “afthaireta”. Au lieu de les détruire, les autorités locales leur fournissent de l'eau et de l'électricité. C'est un scandale.»  
   
  
   
  
   



 
   
  
   
  
   
L'opinion publique accuse l'État de fermer les yeux. Les habitants de la région du mont Hymette, autre banlieue d'Athènes à 760 mètres d'altitude avec une forêt protégée, ont décidé de se relayer pour rester en état d'alerte. Ils protestent contre la construction de 36 chantiers ces deux derniers mois, en dépit de la suspension de toute autorisation de construire.  
   
  
   


  
   
 Nikos Chardalias, maire conservateur de Vironas et président de la Ligue de protection et de développement de l'Hymette, a même demandé au ministère de la Défense d'arrêter ces constructions qui devraient héberger du personnel du ministère : «J'attends la décision du tribunal. Mais d'ici là, je suis persuadé que des feux de forêt apparaîtront pour laisser le terrain libre aux constructions nouvelles.» Avec les feux violents qui cernent la capitale, la polémique sur les incendiaires enfle et l'opinion publique demande à l'État une plus grande intervention pour protéger avant tout le pays et ses habitants, tout en étant capable de lutter contre les intérêts des spéculateurs.  
   


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:52 (2017)    Sujet du message: Les incendies au nord-est d'Athènes maîtrisés

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> ARCHIVES -> LES MIRAGES DE DESIR Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com