De l'aube à l'aurore Index du Forum
De l'aube à l'aurore Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Iran : appel pour la libération de Clotilde Reiss

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> ARCHIVES -> LES LUEURS DE FEANOR
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Jeu 23 Juil - 12:40 (2009)    Sujet du message: Iran : appel pour la libération de Clotilde Reiss Répondre en citant

Iran : appel pour la libération de Clotilde Reiss







le partage des connaissances, au-delà des frontières nationales, constitue un processus fondamental dans l’élaboration du savoir.


 La mobilité des étudiants et des chercheurs est garante de cette logique intellectuelle basée sur la découverte de l’autre.


 La coopération scientifique à un niveau international doit dès lors transcender les clivages et les crises politiques afin de répondre à cette nécessité d’échange culturel et scientifique.


 Nous nous réjouissons qu’actuellement près de 2 000 étudiants iraniens aient choisi la France pour poursuivre leurs études et leurs recherches dans tous les domaines, y compris en sciences sociales.
 
Trop rares sont au contraire les étudiants et universitaires français ou non iraniens qui s’intéressent à l’Iran du passé et du présent ; le risque est de voir le pays pâtir d’une méconnaissance qui est source d’incompréhensions néfastes et de propos simplificateurs.


Nous tenons dès lors à souligner combien il est important que des étudiants et chercheurs puissent mener des études de terrain en Iran.


 Leur présence constitue la garantie de connaissances et de relations interculturelles solides, bénéfiques, aussi bien pour le pays d’accueil que pour le pays d’origine des chercheurs.


 Les universitaires font un travail somme toute ordinaire, mais cependant essentiel, en cherchant à connaître les cultures et les sociétés du monde.


 Nous, étudiants, doctorants, chercheurs et professeurs familiers de l’Iran, tenons à exprimer notre profonde inquiétude suite à l’arrestation de Clotilde Reiss, notre amie et collègue, détenue depuis le 1er juillet à la prison d’Evin (Téhéran).


 Clotilde a consacré l’entièreté de son parcours académique à l’étude de la langue persane et de la culture iranienne. Son travail l’a donc naturellement amenée à séjourner en Iran afin d’y effectuer les indispensables recherches de terrain.


 Après avoir soutenu son mémoire de master portant sur l’enseignement primaire de l’histoire-géographie en Iran, elle a accepté - quoi de plus banal ? - le poste de lectrice de français que lui avait proposé l’université d’Ispahan.


 Emprisonner une étudiante parce qu’elle cherche à comprendre l’Iran et la culture iranienne est absurde et va à l’encontre de l’entente mutuelle, du respect des peuples et de la paix. 


Pour toutes ces raisons, nous appelons vivement à la libération de Clotilde Reiss.Parmi les signataires de cet appel, des universitaires concernés par la recherche en Iran :


Pierre Briant, Yann Richard, Bernard Hourcade, Azadeh Kian, Farhad Khosrokhavar, Christian Bromberger, etc.


Lire la liste complète des signataires sur le site : www.soutienaclotilde.wordpress.com
_________________


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Juil - 12:40 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Mar 28 Juil - 17:31 (2009)    Sujet du message: Iran : appel pour la libération de Clotilde Reiss Répondre en citant

Détenue en Iran depuis le 1er juillet, Clotilde Reiss a affirmé au téléphone à l'ambassadeur de France, Bernard Poletti avoir "bon moral".


 Elle a tout de même ajouté qu'elle "reste inquiète pour son avenir" a déclaré le Ministère des Affaires étrangères à l'AFP.


 Inquiétude légitime puisque Bernard Kouchner n'a pas réussi à obtenir une deuxième visite à la prison d'Evine au nord de Téhéran depuis la première, le 9 juillet, lorsque Bernard Poletti s'était entretenu avec Clotilde Reiss.


 La jeune universitaire de 23 ans, lectrice en Iran, est accusée d'espionnage pour avoir pris des photos de manifestations avec son portable avant de les envoyer à un ami basé à Téhéran. J.DLR. 28/07/2009
_________________


Revenir en haut
MSN
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Mar 11 Aoû - 06:30 (2009)    Sujet du message: Iran : appel pour la libération de Clotilde Reiss Répondre en citant

pour Bernard Hourcade, directeur de recherche au CNRS et spécialiste de l'Iran, "plus vite Clotilde sera jugée , plus vite des discussions concrètes pour sa libération  seront engagées".


Que peut-on attendre du procès de Clotilde Reiss devant le Tribunal révolutionnaire de Téhéran ?


Il s'agit moins d'un procès que d'un show médiatique. Les accusés qui viennent un par un confesser leurs fautes sont exhibés par les autorités comme lors d'un procès stalinien. 


C'est une démonstration du pouvoir à usage interne, censée justifiée la répression. Cela dit, dans les extraits diffusés par la police iranienne, on n'entend pas Clotilde Reiss s'excuser à proprement parler.


Elle raconte qu'elle était à Téhéran, qu'elle a assité aux manifestations et en a discuté avec ses amis français et iraniens.


 Ce sont des déclarations extrêmement banales. Elles ne supposent ni excuse ni pardon. Ce qui a été rapporté par la presse iranienne, c'est le mea culpa habituel dicté aux accusés. Cela fait partie de la culture islamique révolutionnaire.


D'après les agences d'information iraniennes, la jeune femme a reconnu avoir écrit un "rapport" qu'elle aurait remis au patron de l'Institut français de recherche en Iran (IFRI), qui appartient au service culturel de l'ambassade de France. Que sait-on de ce texte ?


Ce qui est officiellement reproché à Clotilde Reiss, c'est d'avoir participé à des manifestations susceptibles de troubler l'ordre public. 


On ne sait pas si ce "rapport" fait partie de l'acte d'accusation ou s'il s'agit simplement de ragots tournant autour du procès.


 Les médias devraient se montrer plus prudents lorsqu'ils reprennent les propos rapportés par les agences de presse iraniennes. Il ne faut pas oublier que ce procès s'inscrit dans une atmosphère de paranoïa stalinienne où la moindre des choses prend des proportions ubuesques. Le texte envoyé par Clotilde au directeur de l'IFRI n'est qu'un simple e-mail. Elle donne des nouvelles et raconte ce qui se passe à Ispahan et Téhéran.


Quelles relations entretiennent les étudiants français avec leur centre de recherche et l'ambassade de France dans un pays comme l'Iran ?




Ils sont évidemment en contact régulier. Le devoir d'une ambassade est de s'informer sur ce qui se passe dans le pays où elle est implantée. Les autorités française sont en relation constante avec leurs ressortissants, surtout dans un pays difficile comme l'Iran.


 Mais il y a une différence entre partager des informations et transmettre des données secrètes. Parler d'espionnage, dans le cas de Clotilde, c'est céder à la paranoïa.


 C'est aussi absurde que d'accuser l'IFRI d'être une antenne des renseignements français. On ne peut pas reprocher à un centre de recherche de connaître l'Iran, quand c'est précisément sa raison d'être 
!




Reste-t-il encore des chercheurs ou étudiants français en Iran ? 


Il n'y a plus aucun personnel universitaire français en Iran. 


Le directeur de l'IFRI, Philippe Rochard, est rentré en France début juillet. Les derniers étudiants sont rentrés de Téhéran la semaine dernière.


Êtes-vous inquiet pour Clotilde Reiss ?


Bien sûr, mais j'ai bon espoir qu'elle soit libérée. Paradoxalement, ce procès est plutôt une bonne chose pour elle. L'Iran est un pays qui se targue de rigueur juridique. 


Toute personne accusée par la police doit être jugée avant de pouvoir être libérée.


 Plus vite Clotilde sera fixée sur son sort, plus vite des discussions concrètes sur sa libération  pourront être engagées. Du point de vue des Iraniens, les demandes françaises n'ont pas lieu d'être tant qu'elle est suspecte.


 Avant qu'une demande de grâce ou qu'une réduction de peine soit prononcée, il faut que la "justice" ait décidé ou non de sa culpabilité.
L'Elysée et le Quai-d'Orsay ont fermement réagi aux images du procès.


 La situation de Clotilde Reiss risque-t-elle d'empoisonner un peu plus les relations franco-iraniennes ?



Ces relations sont exécrables au quotidien. Paris a adopté un discours résolument atlantiste et ce changement de ton déplaît à l'Iran, mais les deux pays n'ont aucun contentieux réel de nature économique ou politique. Personne n'a intérêt à ce que la situation de Clotilde s'envenime.
_________________


Revenir en haut
MSN
Elémire
Muse des étoiles
Muse des étoiles

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2007
Messages: 181
TITRE: Ange des Galaxies Imaginaires
Féminin
Signe du Zodiaque: Gémeaux (21mai-20juin)
鼠 Rat
Point(s): 365
Moyenne de points: 2,02
RACE ou PROFESSION: demi elfe
élément: Air
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: préserve l'équilibre

MessagePosté le: Mar 11 Aoû - 23:43 (2009)    Sujet du message: Iran : appel pour la libération de Clotilde Reiss Répondre en citant

 Tout être  humain peut servir  de bouc émissaire  .................les autorités israeliennes veulent atteindre , à travers elle , l'IFRI .
Cet institut de recherche  doit certainement les déranger .  Espèrons tout de même  la libération de Clotilde.
_________________


Revenir en haut
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Mer 12 Aoû - 15:10 (2009)    Sujet du message: Iran : appel pour la libération de Clotilde Reiss Répondre en citant

 

 
Clotilde Reiss, devant le tribunal révolutionnaire, le 8 août.
Lprocès de française Clotilde Reiss est terminé mais elle demmeure en prison, a déclaré, mercredi 12 août, le procureur de Téhéran Saïd Mortazavi, cité par l'agence Fars.
"Reiss est en détention mais le procès pour examiner les accusations qui pèsent sur elle est terminé", a déclaré M. Mortazavi. "Toute décision pour qu'elle soit libérée sous caution (...) ou qu'elle reste en prison appartient au juge", a-t-il ajouté. "Clotilde Reiss n'a pas encore été libérée. Dans le cas d'une acceptation de la caution et d'une remise en liberté, cette ressortissante française n'a aucunement le droit de quitter le pays jusqu'à ce que soit rendu le verdict", a-t-il dit, selon Fars.


Par ailleurs, selon l'agence Reuters citant l'agence iranienne Irna, la France a accepté de fournir une caution pour la remise en liberté de Clotilde Reiss. "L'ambassade de France à Téhéran a transmis une lettre officielle au ministère des affaires étrangères iranien acceptant de fournir une caution et des garanties écrites pour la libération de Clotide Reiss", a dit à Irna un responsable gouvernemental dont l'identité n'est pas précisée.


ACCUEILLIR CLOTILDE REISS À L'AMBASSADE DE FRANCE




En France, un porte-parole du ministère des affaires étrangères a déclaré que Paris faisait le nécessaire pour obtenir la libération de la jeune femme. "Les autorités françaises demandent la libération de Clotilde Reiss et font le nécessaire pour l'obtenir", a dit Romain Nadal"Elles demandent également l'abandon de toutes les poursuites judiciaires à l'encontre de Clotilde Reiss et Nazak Afshar", a-t-il ajouté.
Dans la matinée, Romain Nadal avait répété que la France était prête à accueillir Clotilde Reiss à son ambassade à Téhéran, ce qui constituerait une "première étape" avant l'abandon des poursuites contre la jeune femme.





_________________


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:49 (2017)    Sujet du message: Iran : appel pour la libération de Clotilde Reiss

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> ARCHIVES -> LES LUEURS DE FEANOR Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com