De l'aube à l'aurore Index du Forum
De l'aube à l'aurore Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

FEU DE FORET A MARSEILLE L ARMEE RESPONSABLE?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> VOS MESSAGES -> QUESTIONS D ACTUALITE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Jeu 23 Juil - 11:57 (2009)    Sujet du message: FEU DE FORET A MARSEILLE L ARMEE RESPONSABLE? Répondre en citant

1300 HECTARES RAVAGÉS PAR UN INCENDIE À MARSEILLE
Un sous-officier désigné comme responsable par l'armée




L'incendie aux portes de Marseille qui a ravagé 1.100 hectares a été provoqué par des tirs d'exercice de fusil FAMAS, utilisant des balles traçantes, fonctionnant avec un dispositif éclairant à base de magnésium, aux effets incendiaires quand la végétation est très sèche © Patrice MAGNIEN / MAXPPP


L'incendie aux portes de Marseille qui a ravagé 1.300 hectares a été provoqué par des tirs d'exercice de fusil FAMAS, utilisant des balles traçantes, fonctionnant avec un dispositif éclairant à base de magnésium, aux effets incendiaires quand la végétation est très sèche. La responsabilité a été rapidement établie par la gendarmerie qui a mené son enquête au camp de Carpiagne, non loin de Marseille. Les soldats concernés appartiennent au 1er régiment étranger d'infanterie d'Aubagne, la maison-mère de la Légion étrangère. Dès mercredi soir, l'adjudant auquel l'armée de terre a fait porter la responsabilité de l'affaire a été relevé de ses fonctions, mesure conservatoire en attendant les résultats de l'enquête. 

Ces faits ont provoqué mercredi une vive réaction du préfet de la région PACA (Provence-Alpes-Côte d'Azur), Michel Sappin, qui a dénoncé "l'imbécillité du geste", tout étant "excédé". "L'an dernier, c'était la même chose près du camp de Canjuers (dans le Var), ça avait été le plus grand feu de l'été. Aujourd'hui, c'est à Carpiagne, j'ai téléphoné au gouverneur militaire pour leur dire qu'il est inadmissible et scandaleux que les militaires, comme si de rien n'était, continuent leurs activités alors qu'il y a du vent et que les conditions sont dangereuses." 

"Infraction flagrante avec les consignes précises données" 

Selon le colonel Benoît Royal, chef du service d'information de l'armée de terre, l'enquête de commandement, immédiatement déclenchée, a déterminé que les tirs ont été organisés par un sous-officier (adjudant) chef de section : "En infraction flagrante avec les consignes précises qui lui avaient été données, y compris par écrit, il n'a pas fait retirer les balles traçantes des chargeurs." Plus précisément, une directive de l'armée de terre avait été diffusée en avril, rappelant qu'il est interdit d'utiliser les balles traçantes durant la période sèche de mai à novembre. Ces mesures ont été rappelées par écrit début juillet dans un message adressé à toutes les unités par le chef d'état-major de l'armée de terre, le général Elrick Irastorza. Reste à démontrer que l'adjudant connaissait cette directive. Contactée, la Légion étrangère n'a pas souhaité mettre en relation lepoint.fr avec le sous-officier concerné, "en raison de l'enquête en cours". 

Un détail assez piquant veut que le responsable militaire de la région, le général Louis Pichot de Champfleury, gouverneur militaire de Marseille et OGZD-Sud (officier général de la zone de défense sud) soit en poste depuis le 2 juillet dernier, immédiatement après avoir quitté ses fonctions de commandant de la Légion étrangère. Le quotidien La Provence notait à cette occasion : "À ce titre, en cas de catastrophe naturelle ou industrielle, il aurait à accomplir avec les moyens de l'armée de terre, de l'armée de l'air ou de la marine, les missions de sécurité civile que lui confierait le préfet, dans l'hypothèse où les moyens civils seraient inexistants, inadaptés ou insuffisants. L'armée est plus particulièrement engagée en Provence dans la prévention des feux de forêt." De fait, alors que les légionnaires enflammaient Carpiagne, le général Pichot de Champfleury se trouvait en Corse, pour inspecter les mesures de mise en place du plan Hephaïstos de lutte contre les incendies de forêt . Parfois, il vaut mieux balayer devant sa porte...
_________________


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Juil - 11:57 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> VOS MESSAGES -> QUESTIONS D ACTUALITE Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com