De l'aube à l'aurore Index du Forum
De l'aube à l'aurore Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> VOS MESSAGES -> QUESTIONS D ACTUALITE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Leyse
Barde De L"Aube
Barde De L

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 64
TITRE: Gribouilleuse masquée
Féminin 牛 Buffle
Point(s): 174
Moyenne de points: 2,72
RACE ou PROFESSION: voleur
élément: Ombre du Vide
ALIGNEMENT: Neutre
MAGIE:
MOTIVATIONS: préserve l'équilibre

MessagePosté le: Dim 2 Aoû - 15:14 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

C'est fou ce que la surmédiatisation de cette grippette peut entrainer comme conséquences... comme ces gens sur un paquebot, qui, malgré qu'une faible proportion de ceux qui sont coincés à bord soit symptômatique, sont tous traités au Tamiflu. Et après on viendra ce plaindre que le virus y résiste  huuu2

C'est vrai que cet antiviral peut être efficace en prophylaxie, mais c'est réellement inutile dans une phase 6 de pandémie... ce qui me fait penser que c'est d'abord et avant tout du "show off" de la part de la compagnie et/ou des autorités sanitaires. Au moins personne ne pourra dire qu'il seront restés les bras croisés, j'imagine.

En plus, honnêtement, "symptômatique", quel merveilleux terme pour avoir l'air intelligent et cultivé, mais qui au fond ne dit absolument rien sur l'état réel des patients en question! Que ce soit quelques quintes de toux et un peu de morve au nez ou bien des pics fébriles et une toxicité du patient, la marge est grande et pourtant, on reste dans le "symptômatique"... tout est dans la nuance ;)

Pour ce qui est des femmes enceintes... je ne vois pas où ça choque ou surprend. Bien entendu que les femmes enceintes seront plus sensibles aux infections respiratoires. Que ce soit par leur capacité pulmonaire affaiblie ou par le fait que leur corps est sans cesse "pillé" (je me permets cette expression ^^; ) par l'enfant à naitre... enfin, personnellement ça ne me surprend pas. Ajoutez à cela le fait qu'une femme enceinte sera nécessairement plus méfiante envers toute médication (et c'est bien normal, vu les effets tératogènes de certaines... o_O)...

Pour ce qui est d'une vaccination "obligatoire", je pense qu'on est loin d'être rendu là. Non seulement ça entrerait en contradiction avec les articles 2 et 3 de la déclaration universelle des droits de l'homme, mais aussi l'article 22 de la constitution de l'OMS. Je me permets de citer cet article:

"Les règlements adoptés en exécution de l’article 21 entreront en vigueur
pour tous les Etats Membres, leur adoption par l’Assemblée de la Santé
ayant été dûment notifiée, exception faite pour tels Membres qui pourraient
faire connaître au Directeur général, dans les délais prescrits par la notification,
qu’ils les refusent ou font des réserves à leur sujet."

Donc, avant de forcer les gens à se faire picosser pour un vaccin, m'est avis que l'on a encore un peu de chemin à faire ^^;

Et mdr Angelic les titres de journaux! J'aimerais bien voir la réaction du bon peuple à de tels grands titres quand même, ça pourrait être très éducatif je pense (du moins sur une étude sociale ^^; )
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 2 Aoû - 15:14 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
AnGeLiC_CoLoR
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 2 Aoû - 18:23 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

Oui Leyse, c'est sûr, on a le droit de refuser.....

Première Partie du Code de la Santé Publique :

"Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment".
Arrêts de la Cour, du 25-02 et 14-10 1997, expliquant :
Information des Patients. « Les praticiens doivent être en mesure de prouver qu’ils ont fourni au patient une information loyale, claire, appropriée et exhaustive, au moins sur les risques majeurs, et la plus complète possible sur les risques les plus légers. Cette information a pour but de permettre au patient de refuser la vaccination proposée en estimant que les risques sont supérieurs aux bénéfices escomptés ».
Art. 3 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, du 10-12-1948 :
« Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne ».
Toute obligation serait contredite par le nouveau Code civil qui reconnaît le « principe du respect de l’intégrité du corps humain ».
Toute obligation serait en contradiction avec l’art. 36 du Code de Déontologie Médicale qui précise :
« Tout acte médical requiert le consentement libre et éclairé des personnes ».


Sauf qu’une loi d’exception ou une loi martiale, suspend "provisoirement" toutes ces autres lois, y compris la constitution...

Article L3131. Créé par Loi n°2007-294 du 5 mars 2007 - art. 1 JORF 6 mars 2007 en vigueur le 29 août 2007

En cas de menace sanitaire grave appelant des mesures d'urgence, notamment en cas de menace d'épidémie, le ministre chargé de la santé peut, par arrêté motivé, prescrire dans l'intérêt de la santé publique toute mesure proportionnée aux risques courus et appropriée aux circonstances de temps et de lieu afin de prévenir et de limiter les conséquences des menaces possibles sur la santé de la population.
Le ministre peut habiliter le représentant de l'Etat territorialement compétent à prendre toutes les mesures d'application de ces dispositions, y compris des mesures individuelles. Ces dernières mesures font immédiatement l'objet d'une information du procureur de la République.



M'enfin, on n'est pas encore arrivé ici....

Ce que je veux dire aussi, c'est que la mobilisation médiatique contre l'épandémie ne sert qu'à faire peur aux gens et forcément, à demander la vaccination.

Maintentant, quant aux titres de journaux si ironiques et sarcastiques, ils sont bien les reflets de ce qu'ils se passent en ce moment avec le H1N1.... bien triste tout ça.


Revenir en haut
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Dim 2 Aoû - 18:31 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

hum sa sent la polémique sa.. pk j'irais me faire vacciner contre la gippe A alors qu'il y as pleins d'autres maladies?...  je vois vraiment pas le rapport angelic.. entre le SIDA  et la h1n1 rien de comparable (deja pas une mst ..pis pas même mode de contamination) . 


Je comprend bien ton point de vue très.. "ils" veulent "ils" nous disent pas tout etc.. le soucis c'est que la tant que l'un ou l'autre  des points de vue (c'est a dire clairement.. est ce dangeureux ou pas? avec preuves a l'appui) je ne vois pas comment crier au loup pour rien ou au contraire mésestimer une menace qui pourrais amener a la caisse en sapin pour ne pas y avoir cru ne reviens pas a jouer a la roulette russe avec sa vie , en bref.. même si on la surmédiatise , elle reste une menace a prendre en considération .. (ou pas en fonction des études réelles ) le souci a mes yeux reste... si on ne la prends pas en compte et que les morts s'accumulent ne serons nous pas  coupable de négligence ? ne vaut il pas mieux se faire vacciner pour rien et survivre pluôt que de ne rien faire et risquer de manger les pissenlits par la racine? Tout a fait d'accord avec toi leyse sur les femmes enceintes mais les dernieres études de foetus contaminés ne demande t elle pas  de créer  (artificiellement parlant) une imunité a transmettre au bébé a venir? (oui les effets térratogènes en plus...).
j'en rapellerais a la bonne vieille phrase "tout voir tout entendre mais ne rien croire"... le soucis reste le nombre de morts qui s 'accumulent ils ne sont pas tous faux , ne sont pas tous des hoax ne sont pas tous victime d'une mst (consentante ou non) cette grippe la pour autant qu'on en sache  scientifiquement parlant n'en est pas  encore a sont plus haut niveau de dangeurosité  (sa rapelle pas ceux qui  riaient de la vache folle?... mangez de la viande  qu'ils disaient) alors... restons ouverts d'esprits et attentifs.. sa ne coute rien .


(edit fëanor : pour les débats ... la taverne est plus apropriée je dirais ;) donc zou ici l'information prime  dehors )
_________________


Revenir en haut
MSN
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Mer 5 Aoû - 17:03 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

Pas de grippe A(H1N1) dans la maison de retraite à Toulouse 
 


Les analyses effectuées sur 34 cas suspects de grippe A(H1N1) dans une maison de retraite de Toulouse se sont révélées négatives, apprend-on auprès de la préfecture.




 





"L'ensemble des résultats de ces analyses médicales a permis d'établir que ces patients n'avaient pas été atteints d'une grippe de souche A" (H1N1), dit-elle dans un communiqué.




Les 98 résidents de la maison de retraite "Marguerite" peuvent donc reprendre une vie normale après avoir été confinés dans leur chambre depuis lundi.




En outre, le traitement anti-viral spécifique administré aux patients a été stoppé et l'interdiction des visites dans l'établissement levée mercredi matin.




Six résidents de la maison de retraite avaient été hospitalisés dimanche en raison de symptômes grippaux et des analyses avaient été ordonnées pour vérifier s'il s'agissait on non de la grippe A(H1N1).
_________________


Revenir en haut
MSN
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Mer 5 Aoû - 17:06 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant




Selon un porte-parole de Novartis, Eric Althoff, la première personne qui s'est fait injecter le vaccin il y a une dizaine de jours habite enGrande-Bretagne.


Le vaccin doit être testé, dans le cadre d'essais prévus sur un an, sur quelque 6.000 personnes en Grande-Bretagne, en Allemagne et aux Etats-Unis.


 D'après Eric Althoff, le vaccin devrait toutefois être lancé sur le marché avant la fin de ces essais. AP
_________________


Revenir en haut
MSN
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Mer 5 Aoû - 17:08 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

A/H1N1 : la France se met en ordre de bataille 

 
[5 août 2009 - 15h59] 
 
 
  

 
 
En pleine période estivale le gouvernement français prépare activement la rentrée… de la grippe A (H1N1).

Après avoir réorganisé le dispositif médical en y faisant entrer la médecine de ville le 23 juillet dernier, les autorités mettent au point des « plans de continuité d’activité » (PCA). 


Ces derniers s’appliqueront dans l’administration et les entreprises. Objectif, éviter la désorganisation du pays. 
 
« Nous avons commencé à sensibiliser les services de l’Etat à la notion de plan de continuité » précise Patrick Lapouze, directeur de cabinet du Préfet de Loire-Atlantique. 


« Tout devrait être prêt à la fin du mois de septembre. Il s’agit d’organiser la polyvalence des agents de l’Etat pour pallier une élévation de l’absentéisme » dû à la grippe. 
 
« Priorité a été donnée aux services de santé, de secours et de sécurité. Pour chaque poste, une fiche explicative rappelle les tâches à accomplir.


 Le fonctionnaire remplaçant saura ainsi que faire » poursuit Patrick Lapouze. 
 
Cette préparation active est également de rigueur dans le secteur privé, subdivisé en deux catégories : les entreprises vitales (celles chargées de la distribution de l’eau et de l’élimination des déchets par exemple) et toutes les autres.


 Les premières sont en contact étroit avec les Directions départementales des Affaires sanitaires et sociales (DDASS) « pour coordonner au maximum les actions » précise Françoise Jubault, directrice adjointe à la DDASS de Loire-Atlantique. 
 
Plus de 1 000 morts à l’échelle mondiale  
 
Les autres et notamment les PME, ne sont pas oubliées. Le gouvernement a récemment adressé des courriers à l’Assemblée des Chambres françaises de Commerce et d’Industrie (ACFCI).


 Cette dernière a ainsi élaboré un document méthodologique récapitulatif destiné aux entreprises. Il porte toutes les informations utiles : définition de la nouvelle grippe, modèles d’affichage des mesures de prévention sanitaire, check-list de préparation et calendrier de déclenchement d’un PCA … 
 
« L’ensemble de ces mesures est soumis à une montée en puissance progressive, en lien avec la situation épidémiologique réelle qui prévaudra dans le pays » rassure Patrick Lapouze. 
 
Quoi qu’il en soit, les autorités scrutent le moindre mouvement du nouveau virus grippal. Un signe ne trompe pas : les médecins vigies des Groupes régionaux d’Observation de la Grippe (GROG) procèdent à des prélèvements rhino-pharyngés systématiques chez tous les consultants pour symptômes évocateurs de la grippe. 


Cette surveillance est normalement active en hiver, d’octobre à avril. Mais face à la situation de pandémie -dont le bilan s’établit désormais à 162 380 cas dont 1 154 mortels selon l’OMS- la veille a été réactivée en plein été… 
 
Soulignons enfin que le réseau spécialisé InfoVac en Suisse, vient de mettre en ligne 2 pages spéciales sur la pandémie.


 La première est consacrée à la grippe H1N1/09 comme l’appellent nos voisins. 


La seconde traite de la question des vaccins.


 Une information précise, concise et fouillée… 
 
  
Source : InVS, Groupes régionaux d’Observation de la Grippe (GROG), 30 juillet 2009 ; conférence de presse sur la préparation à la grippe A (H1N1), Préfecture de Loire-atlantique à Nantes ; interview de Françoise Jubault directrice adjointe de la Direction départementale des Affaires sanitaires et sociales (DDASS) de Loire-atlantique, Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Nantes et Saint-Nazaire, Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d’Industrie (ACFCI), Organisation mondiale de la Santé (OMS), 31 juillet 2009 ; www.infovac.ch, 5 août 2009. 
 

_________________


Revenir en haut
MSN
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Mer 19 Aoû - 17:23 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

Grippe A : la climatisation présente-t-elle un risque ?


Les fortes chaleurs qui sévissent sur l'ensemble de la France depuis plusieurs jours rendent quasiment indispensable le recours à la climatisation, que ce soit au travail, dans les bâtiments publics, en voiture ou à domicile, pour les personnes les plus fragiles.

Or les systèmes de climatisation ont déjà été identifiés comme vecteurs potentiels de maladies contagieuses.



C'est notamment le cas de la légionellose, une affection bactérienne potentiellement mortelle dont la propagation est fréquemment liée à des systèmes de climatisation ou de ventilation mal entretenus.



En cette période de canicule, où les climatisations tournent à plein régime et où l'épidémie de grippe A continue de s'étendre, est-il possible d'établir un lien entre la présence d'un système de climatisation et la diffusion du virus H1N1 au sein du même espace ?







RISQUE FAIBLE, MAIS PAS NUL
 

 
Quel que soit son type, le virus de la grippe se transmet par l'intermédiaire de gouttelettes (postillon, éternuements...) et par contact direct ou indirect entre sujet malade et sujet sain.

Ces modes de transmission "classiques" nécessitent une certaine proximité.


Pour que le virus de la grippe se transmette par les systèmes de climatisation, il faudrait une diffusion du virus dans l'air, sa survie pendant plusieurs heures, ainsi que sa capacité à contaminer des personnes à distance.


Une étude menée en 2008 sur la circulation du virus de la grippe par les chercheurs Véronique Ezratty et Fabien Squinazi, publiée dans la revue scientifique Environnement, risques et santé, suggère que le risque de diffusion à distance d'un virus de la grippe sous forme aérosolisée "ne peut être écarté".


Le risque concerne essentiellement les bâtiments équipés d'une centrale de traitement de l'air, dans laquelle l'air est purifié pour être réutilisé. C'est le cas de la plupart des immeubles de bureaux et des bâtiments accueillant du public, comme les supermarchés.


En revanche, les bâtiments dotés d'une ventilation simple, sans recyclage, présentent un risque quasi nul. Un risque d'autant plus faible que le virus de la grippe ne peut conserver son pouvoir infectieux au-delà d'une distance de 2 ou 3 mètres. Les probabilités de contagion dépendent, en outre, de nombreux autres facteurs tels que la virulence de la souche grippale, la concentration des particules dans l'air ou l'efficacité des systèmes de filtration.




FONCTIONNEMENT À SURVEILLER
 

 
Cette étude se trouve corroborée par les travaux menés depuis plusieurs mois par les experts de l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement (Afsset), qui ont émis au mois de juin une série de recommandations pour limiter les risques de propagation du virus de la grippe au sein des bâtiments climatisés.


En cas de déclenchement du plan de pandémie grippale, l'Afsset recommande de surveiller le bon fonctionnement des systèmes de climatisation et de ventilation, et notamment de maintenir l'apport d'air extérieur afin d'éviter le "recyclage" de l'air.


Dans le cas d'une ventilation simple, l'Afsett conseille de maintenir le circuit en fonctionnement constant et de fermer les portes à l'intérieur des bâtiments afin de limiter la circulation des virus.



Concernant les personnes travaillant au sein d'un même bâtiment, l'Afsset préconise par ailleurs d'éviter le rassemblement d'un grand nombre d'employés dans une même pièce, de cloisonner les "open spaces" et de privilégier le télétravail.
 
 

_________________


Revenir en haut
MSN
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Mer 19 Aoû - 17:28 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

Lutte contre la grippe A : Luc Chatel veut rassurer les familles avant la rentrée scolaire


Après avoir réuni la cellule de crise ministérielle et les correspondants académiques "pandémie grippale", le 18 août, le ministre de l'éducation Luc Chatel a officiellement présenté à la presse le plan de l'éducation nationale contre une éventuelle pandémie de grippe A (H1N1). Mode d'emploi.


 
Va-t-on vers une fermeture totale des établissements scolaires ? 

 
"En cas de pandémie totale, le gouvernement est prêt à fermer les écoles", a rappelé plusieurs fois Luc Chatel ces derniers-jours. Mais ceci n'est qu'une des hypothèses envisagées par le ministre de l'éducation. A l'heure actuelle, "la fermeture totale des écoles n'est pas d'actualité. On va accueillir tous les enfants à la rentrée et on va informer les parents", a rappelé M. Chatel, le 16 août, dans le Journal du dimanche. La décision de fermer une classe ou une école sera prise au cas par cas et du jour au lendemain afin de limiter la contagion.



Quelles sont les modalités de fermeture ? 

Si au moins trois cas de syndromes grippaux sont constatés dans une même classe en moins d'une semaine, "une fermeture peut être envisagée", explique le ministère de l'éducation, "mais elle n'a pas de caractère automatique". Selon les cas, il sera décidé de ne fermer qu'une seule classe, ou bien plusieurs, ou bien encore tout l'établissement, voire ceux qui se trouvent à proximité.


Qui prendra la décision ? 

 
"Ce sont les préfets", assure le ministère. "Ces décisions seront prises avec les représentants de l'éducation nationale et en liaison avec les collectivités locales".



Comment seront informés les parents ? 

Dans les cas de fermeture d'établissement, les parents seront avertis directement par les chefs d'établissement ou le directeur d'école. "Les sites Internet des rectorats recenseront également les fermetures et réouvertures d'établissements scolaires", précise le ministère. Douze millions de familles vont recevoir le jour de la rentrée une brochure de quatre pages, intitulée "Vous informer sur la grippe A (H1N1) et la scolarité de votre enfant". Y seront détaillés, outre les questions de fermeture des établissements, les "gestes barrières" pour éviter la contamination (se laver les mains plusieurs fois par jour, utiliser un mouchoir jetable pour éternuer ou tousser...), les gestes à adopter en cas de contamination et la "continuité pédagogique" en cas de fermeture de nombreuses écoles.




Quelles sont les conditions de rouverture des établissements ?  



Le préfet prendra cette décision, à trois conditions : l'établissement devra avoir été fermé pendant "au moins six jours consécutifs" ; les élèves et les personnels devront avoir achevé la période de "contagiosité", estimée à sept jours ; les locaux "devront avoir été nettoyés entièrement". En revanche, aucun certificat médical ne sera exigé des élèves pour pouvoir revenir en classe.



 
 
Que faire si un enfant présente des symptômes ? 



L'école accueillera tous les enfants dans le cadre de l'obligation scolaire mais, a récemment précisé Luc Chatel, "il faut aussi faire appel au bons sens et à l'esprit de responsabilité des parents : s'ils constatent qu'un enfant présente des symptômes grippaux, ceux décrits en particulier dans la brochure que nous leur adresserons, il est prudent de solliciter un médecin ou de rester au repos à la maison".



 
 
S'ils ne sont pas accueillis, que faire des enfants ? 



Pour le ministère et les associations de parents d'élèves, il faudra faire jouer la solidarité, familiale ou de voisinage. "Aucun mode de garde alternatif n'est mis en place, précisément pour éviter le regroupement d'enfants qui favorise la diffusion du virus", précise le ministère.





En cas de fermeture nationale des établissements scolaires, que fera le ministère ? 



Pour assurer la "continuité pédagogique" dans ce cas extrême, le ministère fera appel à France 5 et France-Culture. "Au total, 264 heures d'émissions télévisées et 288 heures d'émissions radiophoniques sont préparées, pour tous les niveaux d'enseignement", du primaire au bac, rappelle le ministère. Si les élèves du primaire n'auront accès qu'à ces programmes, les élèves du secondaire auront accès à des enseignants référents dans les établissements. "Ils seront des correspondants pour les élèves, et des relais entre eux et les enseignants restés à leur domicile pour le suivi et l'aide aux devoirs", précise le ministère. Enfin, les élèves pourront travailler sur Internet grâce à "l'académie en ligne", développé par le ministère.


Pour en savoir plus :

www.academie-en-ligne.fr
www.pandemie-grippale.gouv.fr
 
 

_________________


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:50 (2017)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> VOS MESSAGES -> QUESTIONS D ACTUALITE Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com