De l'aube à l'aurore Index du Forum
De l'aube à l'aurore Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> VOS MESSAGES -> QUESTIONS D ACTUALITE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Lun 6 Juil - 15:16 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

Les anglais, gros adeptes de la "grippe party"

C'est la dernière mode en matière de soirées branchées, en Angleterre. En effet, des soirées sont organisées pour attraper la grippe A (H1N1).Lire la suite l'article
Ces "grippe party" inquiètent les autorités sanitaires qui déplorent plus 7 000 cas à ce jour enregistrés de personnes infectées de la grippe A. Faisant de l'Angleterre le pays le plus touché en Europe.
Le but de ces soirées ? Attraper le virus avant que celui-ci ne devienne virulent et ainsi, immuniser son organisme contre la maladie.
Ella Thorold, 15 ans, a déclaré au site anglais "The Independant" : "J'ai été à une "grippe party". Une fête qui a commencé comme toutes les autres, jusqu'à ce qu'un adolescent annonce qu'il était atteint par le virus. Passé un bon moment de rigolade "parce que l'idée qu'un de nos amis avait la grippe était assez drôle", les choses sérieuses ont commencé () Mon ami a commencé à tousser sur tout le monde".
Pour elle, elle espère contracter le virus pour deux raisons : "être guérie rapidement" et "être l'héroïne de l'école", si elle arrive à faire fermer l'établissement.
Un phénomène qui inquiète les autorités, à l'heure où une petite fille de 9 ans est morte de la maladie la semaine dernière, à Birmingham.
_________________


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 6 Juil - 15:16 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Leyse
Barde De L"Aube
Barde De L

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 64
TITRE: Gribouilleuse masquée
Féminin 牛 Buffle
Point(s): 174
Moyenne de points: 2,72
RACE ou PROFESSION: voleur
élément: Ombre du Vide
ALIGNEMENT: Neutre
MAGIE:
MOTIVATIONS: préserve l'équilibre

MessagePosté le: Lun 6 Juil - 15:50 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

Ce serait hilarant si ce n'était pas aussi idiot et inutile o_O

"Attraper le virus avant que celui-ci ne devienne virulent et ainsi, immuniser son organisme contre la maladie."
Si la virulence d'H1N1 augmente, c'est qu'il aura muté ou du moins modifié son génome ou son protéome, ce qui en fait un "nouveau" virus, donc pour l'immunité... personnellement je ne me fierais pas la-dessus en tout cas ^^; Peut-être ont-ils trop vu de films ou de série-catastrophe, où un virus mute en quelques heures voire jours... ouinnaine

Parlant de virulence et de mortalité du virus, j'ai trouvé une étude bien intéressante faite en 2008 (publiée en janvier 2009) sur la recherche de marqueurs génétiques communs aux souches virales ayant un haut taux de mortalité chez les humains. Permettez que je cite un passage de la conclusion : " The potential need for an extended time or number of exposures for strains to acquire the human persistent mutations combined with the high mortality rate markers associated with avian strains suggests how swine could act as a mixing vessel where both human specific and high mortality rate markers are found to persist. "

Ça sonne familier? ;)


J'édite ce post à la dernière minute; un article m'a accroché lors de ma lecture matinale. La grippe A, inefficace? L'avenir ne s'annonce pas brillant, si cette grippe qui fait couler tant d'encre n'est qu'une entrée en matière...


(note de feanor) moi aussi j'édite ;) j'ai lu cet article et ma foi il est tres intéressant donc j'en met la copie intégrale a ta suite ;) smiley12






Alors que la grippe A(H1N1) continue de se répandre dans le monde, des chercheurs américains pensent avoir découvert pourquoi le virus se propage pour l'instant à partir de foyers localisés plutôt que de faire des ravages à grande échelle: la faute à une protéine qui s'accroche difficilement aux récepteurs des voies respiratoires.

Selon une étude de chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) de l'université de Harvard publiée vendredi dans la revue «Science», le virus de la grippe A(H1N1) se transmet entre êtres humains, mais de façon pour le moment relativement inefficace en raison de ce handicap.
«Le virus est capable de s'accrocher aux récepteurs humains, mais de façon restreinte», résume Ram Sasisekharan. Cette caractéristique explique, selon lui, le développement de la maladie tel qu'on a pu le constater jusqu'ici: des foyers épidémiques contenus, parfois au sein même d'une famille ou d'une école, mais pas de propagation grave à grande échelle.
Par ailleurs, l'étude note également que la grippe A(H1N1) est plus active dans les voies gastro-intestinales que le virus grippal saisonnier, causant des troubles intestinaux et des vomissements chez environ 40% des personnes infectées.
 
Mais, prévient Ram Sasisekharan, les virus grippaux sont connus pour muter rapidement, et la moindre modification de la souche du H1N1 pourrait lui permettre de devenir résistant aux traitements antiviraux actuels tels que le Tamiflu.L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a relevé le 11 juin son niveau d'alerte à la grippe à l'échelon maximal de 6, signifiant officiellement une pandémie mondiale en cours. Jusqu'à aujourd'hui, plus de 380 personnes sont mortes et près de 90.000 ont été contaminées dans le monde, selon l'OMS. La plupart des cas sont bénins.
C'est actuellement la saison de la grippe hivernale dans l'hémisphère sud, et la propagation du virus en Argentine a conduit certaines écoles à fermer plus tôt que prévu pour les vacances, et une province à déclarer l'état d'urgence sanitaire.
Jeudi, la secrétaire américaine à la Santé Kathleen Sebelius a annoncé que les Etats-Unis fourniraient 420.000 doses de traitement Tamiflu à l'Organisation panaméricaine de la santé pour lutter contre la maladie en Amérique latine et dans les Caraïbes.
Le Premier ministre François Fillon a déclaré vendredi que le gouvernement français devait rester «mobilisé tout l'été», alors que le ministre britannique de la Santé Andy Burnham avait affirmé la veille que la Grande-Bretagne, pays le plus touché d'Europe, pourrait selon Londres être confrontée à plus de 100.000 nouveaux cas de grippe A(H1N1) par jour d'ici la fin du mois d'août. AP


Revenir en haut
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Jeu 23 Juil - 11:30 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

Grippe A/H1N1 : Bulletin épidémiologique du 21 juillet, 11h00


En France, on observe une augmentation modérée du nombre d’épisodes de cas groupés en collectivités. A ce jour, 37 épisodes de cas groupés ont été identifiés, dont 23 sans lien avec des cas importés. Aucun décès n’a été signalé. Seuls 3 cas ont nécessité un recours aux soins intensifs.


Date de mise en ligne : 22 juillet 2009 > 18:00
Dernière modification de cet article : 22 juillet 2009 > 19:20


(Source : Institut de veille sanitaire)


Point de situation au 21 juillet 2009 (11h)


En France, une circulation limitée du virus se poursuit sur le territoire. On observe une augmentation modérée du nombre d’épisodes de cas groupés en collectivités.


 A ce jour, 37 épisodes de cas groupés ont été identifiés, dont 23 sans lien avec des cas importés. Ces épisodes surviennent notamment au sein de foyers familiaux et de collectivités d’enfants.


 Aucun décès n’a été signalé et la maladie reste à ce jour bénigne dans la très grande majorité des cas. Seuls 3 cas ont nécessité un recours aux soins intensifs. Tous ont eu une évolution favorable.


La discrète augmentation de l’activité grippale dans des associations SOS Médecins et dans les services d’urgences se poursuit et reste à surveiller. 


Des virus saisonniers circulent en Guyane et à l’Ile de la Réunion.


 Dans ce dernier département, des cas liés au virus A (H1N1) 2009 ont également été identifiés.


Dans le monde, la diffusion du virus continue de progresser rapidement. Depuis le 16 juillet 2009, l’OMS recommande l’arrêt du décompte des cas individuels dans les pays fortement touchés, au profit d’une surveillance des recours aux soins liés à la grippe.


 Ainsi, le bilan officiel des cas confirmés et/ou probables sous-estime largement l’ampleur de l’épidémie et ne constitue plus un indicateur fiable de l’évolution de la pandémie.


En France métropolitaine


Signalement des cas individuels et des cas groupés.


Cas confirmés


En France métropolitaine, au 21 juillet 2009, 483 cas confirmés ont été détectés, dont 91 après l’arrêt du signalement et du dépistage systématique des cas le 7 juillet. Le nombre de cas confirmés avant et après le 7 juillet n’est pas comparable compte tenu de la modification du système de surveillance.


Cas groupés


Un total de 37 épisodes a été confirmé parmi 143 signalements de cas groupés. Pour 23 de ces épisodes, il n’a pas été retrouvé de lien avec des cas importés.


Ces 37 épisodes se répartissent comme suit :
  • 10 au sein de famille ;
  • 10 en établissement scolaire ;
  • 3 dans des clubs sportifs ;
  • 3 en colonie de vacances ;
  • 3 en voyage organisé ;
  • 8 dans d’autres communautés.

Répartition des cas confirmés et probables en France métropolitaine au 21 juillet 2009


Cas sporadiques : 330 cas confirmés, 98 cas probables. Total : 428 cas sporadiques.
Cas groupés : 153 cas confirmés, 109 cas probables. Total : 262 cas groupés.


Total : 483 cas confirmés et 207 cas probables. Total des cas confirmés et des cas probables : 690 cas.
*Les cas probables sont définis comme :


  des patients dont la PCR grippe A est positive sans identification du sous-type ; 



  des cas possibles de grippe ayant eu un contact avec un cas probable ou confirmé et dont le statut virologique est inconnu ; 

  des cas possibles de grippe ayant présenté un tableau sévère et dont le statut virologique est inconnu ; 

  dans le cas d’un épisode de cas groupés confirmés, des cas ayant eu un contact avec un cas confirmé et dont le statut virologique est inconnu ou négatif.

En bref en Métropole : 483 cas confirmés, 207 cas probables, 3 cas graves et aucun décès.


Surveillance des cas hospitalisés


Au 21 juillet, 19 cas ont été hospitalisés. Parmi eux, 2 l’avaient été en juin et 17 depuis l’arrêt de l’hospitalisation systématique des cas possibles le 1er juillet 2009. L’âge moyen des patients est de 27 ans (étendue : 4 mois-93 ans). Parmi eux, on observe 11 adultes, 7 enfants, 1 nourrisson. Onze sont des hommes et 8 sont des femmes. Les patients ont été hospitalisés dans les régions suivantes : Ile-de-France (9), Rhône-Alpes (2), Nord-Pas-de-Calais (2), Alsace (2), Aquitaine (1), Bretagne (1),Languedoc-Roussillon (1), Poitou-Charentes (1). Parmi eux, 3 sont considérés comme graves et ont nécessité un séjour en unité de soins intensifs. Huit autres patients ont été hospitalisés en raison d’un terrain à risque. Au 21 juillet, 16 étaient sortis et 3 étaient toujours hospitalisés sans signe de gravité.


Surveillance en population


Médecine de ville
Au niveau national, à la semaine du 13 au 19 juillet, l’incidence de la grippe clinique estimée par le réseau Sentinelles de l’Inserm était de 14 cas pour 100 000 habitants. Ce taux d’incidence a diminué par rapport à la semaine précédente et reste dans les valeurs observées les années précédentes à cette période de l’année.


Parallèlement, les médecins du réseau Grog notent une faible activité en rapport avec la grippe : la proportion des infections respiratoires aiguës parmi les actes était respectivement, pour les médecins généralistes et les pédiatres, de 7 % et 11 % . L’activité SOS Médecins en lien avec la grippe reste limitée à ce jour, on observe toutefois une discrète progression du nombre de cas, de l’ordre de 35 cas par jour, qui concerne essentiellement les 15-64 ans.


Passage et hospitalisation pour grippe.


On peut constater, à hôpitaux constants depuis 2 ans, un pic d’activité en lien avec la grippe sur la semaine du 22 juin au 28 juin aux urgences (effet des consultations dédiées). Du 13 juillet au 19 juillet, on observe à nouveau une augmentation de la fréquentation liée à la grippe. La semaine suivante correspond à la semaine en cours et n’est donc pas consolidée. Cette approche à hôpitaux constants permet de décrire l’évolution par rapport aux épidémies de grippe saisonnière. En considérant l’ensemble des services d’urgences participant au réseau Oscour® sur une période plus courte (199 hôpitaux), on constate également : 


  le pic lié à l’organisation des consultations dédiées dans certains hôpitaux d’Ile de-France et de Midi-Pyrénées ; 

  une augmentation des passages pour grippe depuis le 10 juillet 2009 pour les 15-64 ans. Actuellement, 50 passages pour grippe sont enregistrés par jour. Au total, cette légère augmentation des passages à l’hôpital pour grippe reste difficile à interpréter en raison, notamment, de la modification des méthodes de prise en charge.



Mortalité


Compte tenu des délais de transmission, les données de la dernière semaine ne sont pas complètes. La mortalité reste comparable à ce qui a pu être observé les années précédentes aux mêmes périodes.


Situation dans les DOM-POM et COMEn bref : 103 cas confirmés, aucun cas graves ni aucun décès.
Hémisphére nordAntilles-Guyane
  • Martinique Au 21 juillet, 3 cas confirmés de grippe A (H1N1) 2009 ont été détectés en Martinique. Du 6 juillet au 12 juillet, les consultations pour syndromes grippaux en Martinique restent dans les valeurs attendues à cette saison.
  • Guadeloupe Au 21 juillet, 2 cas confirmés de grippe A (H1N1) 2009 ont été détectés en Guadeloupe et 4 à Saint-Martin. Le nombre hebdomadaire de syndromes grippaux diminue pour la 2e semaine consécutive (estimé à moins de 200 cas cette semaine). D’autres virus à tropisme respiratoire, autres que le A (H1N1) 2009, circulent, comme l’ont montré les investigations.
  • Guyane Le nombre hebdomadaire de consultations pour syndrome grippal chez les médecins sentinelles a augmenté courant juin pour se stabiliser au cours des deux premières semaines de juillet. Au total, depuis fin avril, parmi les 49 prélèvements réalisés, 11 étaient positifs pour le virus de la grippe saisonnière A/H3, 2 pour le virus de la grippe saisonnière A/H1 et 5 pour le virus de grippe B.

Saint-Pierre et Miquelon


Pas de cas confirmé à ce jour.
Hémisphére sud
  • Ile de la Réunion Au 21 juillet 2009, 19 cas ont été confirmés à la Réunion (16 cas importés et 3 contacts de cas confirmés). L’âge médian des patients est de 26,5 ans [5-54 ans] et le sex-ratio homme/femme est de 0,9. Aucune forme sévère, ni décès n’est rapporté.
  • Mayotte Pas de cas confirmés à ce jour.
  • Nouvelle-Calédonie 65 cas ont été notifiés dont 14 communautaires.
  • Polynésie-française 10 cas ont été confirmés, tous liés à des voyages.
  • Wallis-et-Futuna Pas de cas confirmés à ce jour.
Situation internationaleAu 21 juillet 2009 (11h), le bilan officiel mondial était de 139 800 cas confirmés d’infection par le virus A (H1N1) 2009, dont 806 décès.Les données détaillées par pays sont produites sous forme de tableau et de carte mis en ligne sur le site de l’InVs
Nombre de cas confirmés de nouveau virus A(H1N1) au 21 juillet 2009 à 11h00*
  • Monde : 139 800 cas confirmés ; 806 décès.
  • Amériques : 87 514 cas confirmés ; 700 décès.
  • Europe : 16 699 cas confirmés ; 33 décès.
  • Asie : 17 737 cas confirmés ; 30 décès.
  • Afrique : 170 cas confirmés ; pas de décès ;
  • Moyen Orient-Maghreb : 1946 cas confirmés ; 1 décès.
  • Océanie : 15 734 cas confirmés ; 42 décès.

* Selon définitions de cas et déclarations officielles nationales.
_________________


Revenir en haut
MSN
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Jeu 23 Juil - 11:38 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant



Grippe A/H1N1: les pays arabes déconseillent le pèlerinage de La Mecque aux plus jeunes, aux malades et aux plus âgés



Les ministres de la Santé des pays arabes ont décidé lors d'une réunion dans la nuit de mercredi à jeudi d'interdire aux plus jeunes, aux malades chroniques et aux plus âgés d'effectuer cette année le traditionnel pèlerinage de La Mecque en Arabie saoudite pour tenter de limiter ou de ralentir la propagation de la grippe A/H1N1.



Toutefois, les ministres ne sont pas allés jusqu'à demander l'annulation pure et simple du "Hadj", une obligation pour tous les musulmans au moins fois dans leur vie et qui attire chaque année plus de trois millions de fidèles dans les deux villes saintes de La Mecque et de Médine.


Les experts craignent que le rassemblement très dense à la fin novembre de millions de personnes venues du monde entier, juste après le pic de la saison grippale, ne contribue à accélérer la propagation de la souche A/H1N1. Les ministres de la Santé des pays arabes espèrent ainsi limiter les risques de contagion en n'exposant pas les plus fragiles à la maladie.


Mardi, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) avait annoncé que cette souche avait fait plus de 700 morts depuis le début de l'épidémie. Ce dernier bilan représentait une augmentation de 300 décès depuis le début du mois de juillet, précisait l'agence onusienne avant d'ajouter qu'elle ignorait le nombre de cas dans le monde dans la mesure où elle a cessé de demander aux autorités sanitaires concernées un relevé précis.


Les chiffres reçus par l'OMS, on dénombrait au total 952 cas dans la région orientale de la Méditerranée qui englobe les Proche et Moyen-Orients ainsi que l'Afghanistan.


Jusqu'à présent, une Egyptienne a succombé à la maladie après un pèlerinage à La Mecque.


Les ministres de la Santé des pays arabes estiment que si un vaccin est disponible avant le "Hadj", les pèlerins devront quand même fournir un certification d'immunisation pour obtenir leur visa.


L'Egypte est le seul pays au monde à avoir répondu à la menace de propagation de la souche A/H1N1 en décidant l'abattage de quelque 300.000 porcs élevés essentiellement au sein de la communauté chrétienne copte. AP
_________________


Dernière édition par Feanor le Ven 24 Juil - 09:37 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
MSN
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Ven 24 Juil - 09:35 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

79 jeunes touchés par le virus en région parisienne





Un foyer de grippe A s'est déclaré mercredi à l'institution Saint-Nicolas d'Issy-les-Moulineaux, près de Paris, au sein d'un groupe d'adolescents étrangers en séjour linguistique © BENOIT TESSIER/REUTERS




Quinze nouveaux cas de grippe A ont été découverts dans deux groupes d'adolescents étrangers en séjour linguistique à Issy-les-Moulineaux et Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), ce qui porte à 79 le nombre de jeunes touchés dans ces structures. 

Dix nouveaux cas se sont ajoutés aux 47 annoncés mercredi au sein de l'établissement scolaire catholique La Salle-Saint-Nicolas, à Issy-les-Moulineaux, et cinq nouveaux cas se sont révélés parmi les adolescents italiens en séjour au collège-lycée catholique Passy-Buzenval de Rueil-Malmaison, où 17 jeunes étaient déjà touchés, a précisé une source à la préfecture des Hauts-de-Seine. Les premiers adolescents touchés "avaient été placés à l'isolement dès que les premiers symptômes sont apparus, mais ils ont pu contaminer leurs camarades juste avant. Ce n'est pas étonnant", a expliqué cette source. Les adolescents accueillis à Issy-les-Moulineaux sont espagnols, américains et britanniques. Tous les jeunes touchés se trouvaient à l'isolement jeudi, a précisé la préfecture des Hauts-de-Seine. 

Le virus de la grippe A/H1N1 est très contagieux, mais la France se trouve "devant une épidémie qui, globalement, ne présente pas à ce jour de caractère de gravité", a indiqué mercredi le Dr Françoise Weber, directrice générale de l'Institut de veille sanitaire (InVS).

_________________


Revenir en haut
MSN
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Mar 28 Juil - 17:10 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

vers un niveau 6 contre la grippe A(H1N1) à la rentrée en France


Le niveau 6 d'alerte à la grippe A(H1N1) pourrait être décrété en France à la rentrée de septembre, déclare la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.
PHOTOS/VIDÉOS LIÉES
LE NIVEAU 6 D'ALERTE À LA GRIPPE A(H1N1)POURRAIT ÊTRE DÉCRÉTÉ EN FRANCE À LA RENTRÉEAgrandir la photo



La France, où le niveau d'alerte est actuellement fixé à 5A, comptabilisait lundi soir 960 cas (confirmés et probables) de grippe A, Outre-mer compris. Le premier cas avait été constaté le 1er mai.


"Il est très probable que le début de l'automne verra une circulation beaucoup plus active du virus", a expliqué Roselyne Bachelot sur France Inter.
"Il y aura la rentrée scolaire avec les enfants dont le mode de vie est un facteur de propagation du virus donc il est probable que nous passerions au niveau 6 au niveau de la rentrée scolaire du mois de septembre, mais rien n'est encore certain", a-t-elle ajouté. "Il nous faut regarder avec beaucoup de soin comment la grippe évolue, où nous en serons".
Le passage au niveau d'alerte 6 engendre la gratuité des médicaments antiviraux, délivrés sur ordonnance.
Ce niveau "ouvre une boîte les outils permettant d'accélérer certaines démarches administratives en terme d'organisation et de réquisition, permettant par exemple une fermeture centralisée de certains établissements", explique-t-on au ministère de la Santé.

_________________


Revenir en haut
MSN
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Mar 28 Juil - 17:47 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

« Grippe Party » : c'était bidon!


Arrêt sur images pointe, une fois de plus, un beau buzz bidon que nos grands journalistes d'investigation ont repris sans recouper quoi que ce soit. Jusqu'au Monde (14 juillet) qui parle des "swine flu parties" ("fêtes de la grippe porcine") aux Etats-Unis et des "grippe parties" au Royaume-Uni. Mais le journaliste ne donne aucune source états-unienne ou britannique sur ce phénomène. Ce qui n'empêche pas d'éminents épidémiologistes de donner un point de vue plutôt positif sur l'idée de « grippe party », sur le modèle de ce qui se faisait pour la varicelle avant qu'un vaccin n'arrive.


PHOTOS/VIDÉOS LIÉES
« Grippe Party » : c'était bidon!



C'est 20 minutes.fr qui est à l'origine de la rumeur le 3 juillet en titrant : "Booste ton système immunitaire, viens à ma grippe party", citant The Independent comme source.
A la différence de l'article du Monde, celui de 20 Minutes cite un cas précis. Celui d'une collégienne britannique, qu'il rapporte en ces termes : «J'ai été à une "grippe party"», racontait cette semaine Ella Thorold, 15 ans, au site anglais de «The Independent»». (@si) Mais en fait le récit dément le côté intentionnel de cette party.
Quand le 7 juillet, c'est le Journal du dimanche qui titre "Ma première grippe party", The Independent est à nouveau cité, mais Ella de Thorold devient Horder ; le côté non intentionnel est redit : lors de la soirée, un des ados présents a prétendu être atteint de la grippe A et, avec délicatesse, s'est mis à tousser sur les petits camardes, pour leur transmettre le virus. Ce qui n'a pas empêché le journaliste de prétendre que des jeunes british recevaient des invitations style "Viens à ma grippe party. Et tu seras immunisé contre le virus".
Après l'article du Monde, FR2 a fait un sujet en montrant des pages d'Internet avec des invitations à ces fameuses "grippe parties", sauf que pour l'une, parue dans fessebouque, il est précisé que c'était pour faire une blague.
Le Parisien, un peu à la bourre, n'hésite pas à titrer « En Angleterre, c'est la mode des grippe-partys » (le pluriel, il est vrai bizarre des anglais - a-t-on idée de transformer y en i et de rajouter un e avant le s - a été oublié). Et là le témoignage ressemble fort à celui de l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qu'a vu l'ours, très typique du mode de propagation des légendes urbaines, contre lesquelles le vaccin manque chez nos journalistes (y compris du quotidien de référence et néanmoins du soir).
Et quand on revient à la source, The Independent, on découvre une adolescente Ella Thorold et non Horder qui raconte un jeu stupide, comme sont capables d'en inventer tous les ados, dans une fête de jeunes normale : une des jeunes qui croyait être porteuse du virus fait bénéficier chaque participant d'une quinte de toux.
Nul n'a su si
1) l'histoire est avérée,
2) la plaisantine était réellement atteinte,
3) et, dans cette hypothèse, si elle a propagé le virus à ses copains et copines.
_________________


Revenir en haut
MSN
Leyse
Barde De L"Aube
Barde De L

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2008
Messages: 64
TITRE: Gribouilleuse masquée
Féminin 牛 Buffle
Point(s): 174
Moyenne de points: 2,72
RACE ou PROFESSION: voleur
élément: Ombre du Vide
ALIGNEMENT: Neutre
MAGIE:
MOTIVATIONS: préserve l'équilibre

MessagePosté le: Mer 29 Juil - 02:07 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

Qu'à l'origine ce soit ou non un "hoax", reste à savoir si cette folle idée aura fait des petits beaucoup plus réels... *soupir de découragement*

Revenir en haut
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Mer 29 Juil - 22:14 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

Mort de Rire  c'est tjrs sa avec les hoax qui peut savoir ce que sa peut faire comme petits^^
_________________


Revenir en haut
MSN
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 10:52 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

Grippe A sur un paquebot à Marseille: 146 personnes consignées, les passagers autorisés à descendre



La plupart des 3.500 passagers du paquebot "Voyager of the seas" ont été autorisés à débarquer sur le port de Marseille (Bouches-du-Rhône), à l'issue d'une enquête épidémiologique menée à bord dans la matinée, a-t-on appris samedi auprès de la préfecture des Bouches-du-Rhône.



Seules 146 personnes vont rester consignées sur le bateau pour y subir de nouvelles analyses, celles qui présenteraient des symptômes et celles qui auraient été en contact avec des personnes en présentant. Toutes sont sous tamiflu: il s'agit de 66 membres d'équipage, et 80 passagers, cinq de ces derniers présentant des symptômes.


C'est l'enquête épidémiologique menée samedi par trois médecins de la Direction des affaires sanitaires et sociales (Dass) des Bouches-du-Rhône et de la ville de Marseille qui a permis de faire le point sur l'état des passagers et membres d'équipage.


Pour les autres passagers, des bus ont commencé des rotations au départ du port, afin de leur permettre de sillonner la ville.


Vendredi, la préfecture des Bouches-du-Rhône, après avoir autorisé les passagers à descendre, avait finalement préféré appliquer le "principe de précaution" et attendre les résultats de l'enquête épidémiologique.


"Compte tenu d'un certain flou sur les informations en provenance du bateau, nous avons décidé de suspendre tout débarquement", indiquait alors le sous-préfet des Bouches-du-Rhône, Philippe Ramon.


Le paquebot, qui avait quitté Barcelone, en Espagne, le 26 juillet, puis avait rejoint Naples, enItalie, était arrivé vendredi à Villefranche-sur-Mer (Alpes-Maritimes), avec à son bord 3.600 passagers et 1.500 membres d'équipage.


"Tous les membres d'équipage et les passagers présentant des symptômes" ont été "testés négatifs à la grippe A", avait affirmé de son côté la compagnie Royal Caribbean Cruises dans un communiqué.


Mais la préfecture des Bouches-du-Rhône avait précisé dans la soirée que la surveillance médicale exercée à bord avait "permis de détecter quatre passagers atteints".


D'où la décision de la préfecture, après avis de la cellule d'urgence sanitaire conjointe du ministère de l'Intérieur et de la Santé, de suspendre le débarquement des membres de l'équipage et des passagers lors de leur escale à Marseille", où le bateau est arrivé samedi matin.


Et la décision de pratiquer dès l'arrivée une enquête épidémiologique "par des médecins qui monteront à bord, afin de rencontrer l'équipe médicale et les personnes atteintes".


"La santé et la sécurité de nos passagers et membres d'équipage sont nos priorités et nous maintenons un partenariat proche avec les Centres de Contrôle et de Prévention Américain, et d'autres experts de la santé", précisait alors de son côté la compagnie. AP
_________________


Revenir en haut
MSN
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 10:57 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

Grippe A : les femmes enceintes présentent plus de risques de complications 

 
Etat-Unis - Une étude a montré que les femmes enceintes sont plus enclines à développer des complications en cas de contamination par la grippe A/H1N1. 

Elles devraient donc être vaccinées en priorité.


Grippe A : les femmes enceintes présentent plus de risques de complicationsAgrandir la photo




Les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont affirmé que la plupart des femmes enceintes ayant contracté le virus H1N1 ont été hospitalisées des suites de la maladie.


 Sur le premier mois d'action de la grippe porcine, six femmes enceintes sont mortes à cause de ce virus.


 Ce chiffre représente 13 % des décès dus à la maladie aux États-Unis.Actuellement, sur trente-quatre femmes enceintes contaminées par le virus de la grippe A, onze ont dû être hospitalisées.


 Pourtant, les CDC affirment que ces femmes étaient en parfaite santé avant d'attraper la grippe porcine, ce qui ne les a pas empêché de présenter par la suite des pneumonies et des complications respiratoires sévèresD'après le Dr. Denise Jamieson, qui fait partie des principaux auteurs de l'étude dévoilée par les CDC, "la capacité pulmonaire [des femmes enceintes] se réduit parce que l'utérus doit prendre plus de place et compresser le diaphragme. 


Toutes ces modifications de l'organisme rendent la femme enceinte plus susceptible d'être affectée par certains virus, en particulier la grippe". 


C'est pourquoi il serait important d'administrer dans les plus brefs délais après le diagnostic un traitement antiviral aux femmes enceintes atteintes par la grippe A.


Finalement, sur les cinq enfants nés par césarienne des six femmes qui sont décédées de la grippe porcine, aucun n'avait contracté la grippe A dans le ventre de sa mère. 




Toutefois, un foetus, âgé de 11 semaines, est décédé avec sa mère après qu'elle a contracté le virus.
_________________


Revenir en haut
MSN
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 11:01 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

Le point sur la grippe A 

 
La mort de la jeune fille de 14 ans au CHU de Brest relance la psychose autour de la grippe A. Le point sur le virus H1N1, les déclarations et les mesures préconisées.


Les mesures de l'Organisation mondiale de la santé 

D'après le dernier décompte de l'Organisation mondiale de la santé, plus de 130 000 cas ont été recensés dans le monde, dont 816 mortels. 


Quatre mois seulement après son apparition au Mexique,le virus aura bientôt touché la totalité des pays de la planète, a précisé l'OMS.


L'organisation a recommandé aux pays où le virus se propage largement de fournir aux femmes enceintes les soins adéquats et un traitement immédiat par anti-viraux, du type Tamiflu


Ces femmes auraient en effet quatre fois plus de risques de développer des complications en cas de contamination par le virus de la grippe A.


Interrogée sur la prescription d'anti-viraux par téléphone ou via Internet en Grande-Bretagne, l'OMS s'est montrée ferme.


 "Le Tamiflu doit être prescrit par un docteur (...), il doit être pris sur avis médical".


Le premier décès en France est-il lié à la grippe A? 

 

 
"C'est le premier décès où un prélèvement est positif. Le lier à la grippe A est un raccourci".
Le communiqué de l'Institut de veille sanitaire (InVs), publié jeudi, stipulait: "il s'agit du premier décès en France d'une personne chez laquelle le virus A (H1N1) a été identifié".


 La jeune fille, âgée de 14 ans, était, en plus du virus de la grippe A, atteinte d'une "pathologie sévère" et d'un décifit immunitaire depuis sa naissance. 


Techniquement, ce n'est donc pas le premier décès français lié à la nouvelle grippe.


 Une nuance importe, insiste le professeur de pédiatrie au CHU de Brest: "c'est le premier décès où un prélèvement est positif. Le lier à la grippe A est un raccourci".


Statistiquement, le taux de létalité (taux de mortalité parmi les personnes malades) étant de l'ordre de 1/1000 et la France ayant dépassé les 1000 cas avérés de grippe A, il n'est pas "étonnant" qu'un premier cas mortel soit recensé sur le territoire français d'ici peu.



 

Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, veut adapter la stratégie vaccinale de la France contre le virus de la grippe A.

La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, n'a pas de raison de déclencher immédiatement le stade supérieur du plan national de lutte contre une pandémie grippale.


 Elle le fera vraisemblablement dès septembre, au moment où, avec la rentrée des classes, la propagation du virus risque de s'accélérer. 


Même si le nombre decas groupés de grippe A augmente (dix nouveaux cas ont été enregistrés parmi les participants à un stage de handball à Barcelonnette), les rassemblements publics ne sont pas encore interdits.


En revanche, Roselyne Bachelot veut adapter la stratégie vaccinale.


 "Les personnes présentant des pathologies de type respiratoire et des maladies chroniques devront être vaccinées contre la grippe A en priorité lorsque le vaccin sera disponible en faible quantité à la rentrée.


" Le corps médical sera le "deuxième public prioritaire", a annoncé la ministre.


 Au contact des personnes hospitalisées, qui peuvent être en situation de faiblesse, médecins et personnel soignant doivent être vaccinés pour éviter les contaminations.


Le cas belge 

Le cas mortel recensé en Belgique est lui plus préoccupant.


 La jeune femme est en effet
 décédée jeudi des suites d'une contamination au virus de la grippe A. 


Agée d'une trentaine d'années, elle a été admise lundi pour des symptômes grippaux classiques (maux de tête, toux, fièvre). 


Son état n'était alors "pas préoccupant" selon les médecins mais s'est vite dégradé. Jeudi, elle meurt d'une "double pneumonie virale", une complication provoquée par la grippe A.


La Belgique est le quatrième pays de l'Union européenne à enregistrer un décès lié au virus H1N1.


 La Grande-Bretagne en a déjà recensé 31, l'Espagne 7 et la Roumanie 1.
_________________


Revenir en haut
MSN
AnGeLiC_CoLoR
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 2 Aoû - 12:33 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant



*Pour Bernard Debré, la grippe A est une "grippette"
LEMONDE.FR avec AFP | 26.07.09 | 15h17 • Mis à jour le 26.07.09 | 16h58 
Le professeur de médecine et député UMP Bernard Debré affirme que la grippe A (H1N1) "n'est pas dangereuse" et que la mobilisation contre la pandémie "ne sert qu'à nous faire peur", dans une interview, parue dimanche 26 juillet dans le Journal du Dimanche. "Cette grippe n'est pas dangereuse. On s'est rendu compte qu'elle était peut-être même un peu moins dangereuse que la grippe saisonnière. Alors maintenant, il faut siffler la fin de la partie !", déclare M. Debré.
"Tout ce que nous faisons ne sert qu'à nous faire peur", ajoute-t-il. "Oui, cette grippe fuse très vite. Et après ? Un malade en contamine deux ou trois, contre un pour une grippe classique. Mais cela reste une 'grippette', ce n'est ni Ebola, ni Marburg", souligne-t-il. Selon Bernard Debré, "sans le dire, les pouvoirs publics ont déjà commencé à réduire la voilure. Les malades, dont on ne vérifie d'ailleurs plus s'ils ont attrapé le H1N1 ou un simple rhume de cerveau, sont désormais invités à prendre du paracétamol", relève-t-il.
"SURMÉDIATISATION POLITIQUE"
Selon lui, les gouvernements "n'avaient pas vraiment d'autre choix que de suivre", après que l'organisation mondiale de la santé (OMS) eut, "de façon un peu rapide, commencé à gesticuler, avec des communiqués quotidiens et des conférences de presse à répétition". Mais il leur "reproche d'avoir ensuite succombé à une surmédiatisation politique de cet événement." "Il y a 800 cas répertoriés en France. C'est une plaisanterie ! Va-t-on se mettre à comptabiliser les diarrhées ?", ironise-t-il.
"On aurait dû annoncer clairement la couleur : nous sommes dans le cadre d'un exercice grandeur nature. Point à la ligne. Il est inutile d'affoler les populations sauf à vouloir leur marteler, à des fins politiques, le message suivant : bonnes gens dormez sans crainte, nous veillons sur vous", déclare encore le M. Debré qui précise qu'il "n'accuse pas" la ministre de la santé Roselyne Bachelot. Il estime qu'en France "les vaccins ne seront pas prêts avant le 15 novembre", c'est-à-dire "lorsque le premier pic de contamination sera passé". 
"Bien sûr, ce virus peut muter et devenir virulent. Pour l'instant ce n'est pas l'avis exprimé par la majorité des virologues... Admettons que le pire se produise. Est-on certain que les vaccins commandés seront efficaces ? Non", tranche M. Debré, qui qualifie d'"erreur économique" la commande française ferme de 100 millions de vaccins. "Il fallait laisser les laboratoires développer leurs produits et ensuite acheter en fonction de nos besoins", explique-t-il. "Ce qui me paraît plus grave, conclut le médecin, c'est que l'on a réquisitionné des lits d'hôpital et des ambulances pour rien, faisant perdre des chances et du temps à d'autres malades."


MISE EN LIGNE DU 27 JUILLET 2009
"Marche arrière toute" 
Depuis samedi 25, et toute la journée du dimanche 26, via le télégraphiste de l'UMP, en service commandé, à savoir :
Bernard Debré, il est démontré l'absusdité des mesures prisent par le gouvernement et l'OMS, et que nnous dénonçons depuis le début...
La question est dorénavant : quel coup fourré cela cache-t-il ?
Car il y a de quoi s'inquiéter en voyant les objectifs de ces gens, ce dont Debré ne tient pas compte :
Global Research, Jane Burgermeister, 21 juillet 2009

L'OMS a refusé de communiquer le procès-verbal d'une importante réunion d’un groupe consultatif bondé de dirigeants de Baxter, Novartis et Sanofi, qui a recommandé la vaccination obligatoire pour cet automne aux Etats-Unis, en Europe et dans d'autres pays, contre le virus artificiel H1N1 de la « grippe porcine. »
Dans un courriel de ce matin, un porte-parole de l'OMS a prétendu qu’il n'y a pas de procès-verbal de cette réunion, qui s’est déroulée le 7 juillet, dans laquelle les directives sur la nécessité de vacciner le monde entier, adoptées par l’OMS ce lundi, ont été formulées, et à laquelle participaient les dirigeants de Baxter et d’autres compagnies pharmaceutiques.
Dans le cadre du Règlement Sanitaire International, en cas d’urgence pandémique, du type prévu cet automne dans la deuxième vague plus meurtrière de virus H1N1, qui est construit génétiquement pour ressembler au virus de la grippe espagnole, les directives de l'OMS ont un caractère contraignant pour l’ensemble des 194 pays affiliés à l'OMS.

En bref : l'OMS dispose de l’autorité d’obliger tout le monde dans les 194 pays à se faire vacciner de force en automne, d’imposer des quarantaines et de limiter les voyages.
Il existe une preuve vérifiable, claire et sans équivoque, montrant que l'OMS a fourni le virus de la grippe aviaire vivant à la filiale de Baxter en Autriche. Ce virus a été utilisé par Baxter pour fabriquer 72 kilos de matériel vaccinal en février.
Baxter a ensuite envoyé ce matériel à 16 laboratoires dans quatre pays sous un faux étiquetage, désignant les produits contaminés comme du matériel vaccinal, déclenchant presque de cette façon une pandémie mondiale.
Puisque Baxter doit observer strictement les règles de biosécurité de niveau 3 en manipulant un virus dangereux, comme celui de la grippe aviaire, la production et la diffusion de cette pandémie ne peuvent pas être accidentels, mais sont plutôt effectuées par Baxter dans une intention criminelle.
La police autrichienne enquête maintenant, après que j’ai déposé des accusations criminelles en avril.
Il est de plus en plus évident que l'OMS et Baxter ne sont que des éléments d’une organisation criminelle beaucoup plus vaste, qui progresse d'une façon coordonnée et synchronisée, pour exécuter dans les prochains mois et années l’ordre du jour de réduction de la population mondiale des « élites, » tout en mettant en place un gouvernement mondial dont l'OMS sera membre.

L'OMS, une agence des Nations Unies, semble jouer un rôle clé dans la coordination des activités des laboratoires, des compagnies pharmaceutiques et des gouvernements, dans l’accomplissement de l'objectif de réduction de la population et la prise de contrôle politique et économique de l'Amérique du Nord et de l’Europe :
- En premier, l'OMS donne des fonds, de soutien et de garantie à des laboratoires tels que le CDC pour chercher des agents pathogènes, les modifier génétiquement pour les rendre plus mortels, et aussi les breveter.
- Deuxièmement, l'OMS fournit ces mêmes agents pathogènes mortels, élaborés génétiquement, à des compagnies comme Baxter en Autriche, de sorte que Baxter puisse utiliser délibérément ces virus pour contaminer avec méthode le matériel vaccinal. Si la contamination des 72 kilos n'avait pas été détectée à temps par un laborantin en République tchèque, des millions de gens auraient attrapé la « grippe aviaire » avec l'injection.
- Troisièmement, en cas de pandémie, l'OMS ordonne une vaccination obligatoire dans l’ensemble des 194 pays, suivant les « recommandations » d'un groupe consultatif dans lequel siègent aussi les cadres de Baxter.
- Quatrièmement, l'OMS accorde à Baxter, Novartis, Sanofi et à d'autres compagnies, des contrats lucratifs pour fournir ces vaccins.

Par ailleurs, l'OMS acquiert une nouvelle autorité mondiale à une échelle sans précédent en cas de pandémie.
Dans de cadre des plans pandémiques spéciaux décrétés dans le monde entier, en particulier aux États-Unis en 2005, en cas d'urgence pandémique, les gouvernements nationaux doivent être dissous et remplacés par des comités de crise, qui prennent en charge les infrastructures de santé et de sécurité des pays, et qui relèvent de l'OMS et de l'Union Européenne en Europe et de l'OMS et des Nations Unies en Amérique du Nord.
Si le Model Emergency Health Powers Act est mis en œuvre sur instructions de l’OMS, refuser le vaccin sera un délit pénal pour les Étasuniens. La police est autorisée à utiliser la force brutale contre les suspects « criminels. »
Grâce au contrôle de cette crise pandémique spéciale et aux comités dotés du pouvoir de promulguer une législation pour l’instaurer dans la plupart des pays, l'OMS, l'ONU et l'UE deviennent de facto le gouvernement d'une grande partie du monde.
La grande quantité de morts entraînera aussi l'effondrement économique et des bouleversements, la famine et la guerre, et ces événements provoqueront encore plus de réduction de la population.

Pour résumer : l'OMS contribue à créer et ensuite à propager une pandémie virale mortelle. Celle-ci permet à OMS de prendre le contrôle des gouvernements d’Amérique du Nord et d’Europe, et d’ordonner aussi la vaccination obligatoire des populations, par ces mêmes compagnies qui ont d’abord créé et propagé le virus mortel. Et tout ça sous le prétexte de protéger les populations contre la pandémie qu’ils ont créée.
Les principaux médias, possédés par ce même groupe d’« élite » qui finance l'OMS, cachent systématiquement au grand public la nature du danger réel de ces injections de H1N1, en retenant les informations essentielles concernant l'interdépendance des agissements à leur propre profit de ce groupe d'organisations.
En conséquence, la plupart des gens croient encore que le virus H1N1 est une grippe porcine naturelle, alors que même l'OMS a officiellement abandonné le terme « porcin » dans une tactique de reconnaissance de son origine artificielle.
La plupart des gens pensent encore que les compagnies pharmaceutiques peuvent fournir un remède, alors qu’elles sont en train de préparer une série de piqûres létales, contenant le virus vivant atténué, des métaux toxiques et d'autres poisons.
Les deux piqûres de H1N1 sont conçues pour endommager le système immunitaire et ensuite l’attaquer avec un virus vivant, dans un processus qui reflète celui décrit par deux mémoires de 1972 de l'OMS, où ont été définis les moyens techniques pour transformer les vaccins en tueurs.
Le Mémorandum Strecker révèle aussi que l'OMS a recherché activement des moyens pour affaiblir le système immunitaire.
La meilleure protection contre le virus H1N1, qui a été libéré et qui deviendra inévitablement de plus en plus mortel puisqu’il mutera en automne, est l'argent colloïdal et aussi les vitamines pour renforcer le système immunitaire, les masques et les autres mesures de ce genre le chlorure de magnésium améliore beaucoup le « terrain, » ce qui renforce la résistance aux micro-organismes, ndt]… NDLR : En fait, les oligo-éléments « Cuivre-Or-Argent » et l’huile essentielle de ravintsara.
Mais aucun des gouvernements d’Amérique du Nord ou d’Europe n’a fait des provisions d'argent colloïdal ni préconisé des mesures de santé judicieuses pour contenir la prochaine vague meurtrière.
Il y a à la place de plus en plus de signes montrant qu’ils utiliseront la panique pour effrayer les gens afin qu’ils acceptent les vaccins toxiques, qui sont sûrs de provoquer des lésions ou des dommages uniquement grâce à la présence de métaux lourds.
Cette campagne de vaccination de masse permettra même l’émergence d’une souche plus mortelle et fournira une couverture pour la libération des virus de la grippe aviaire ou d'autres agents pathogènes.
C’est pourquoi des mesures doivent être prises maintenant pour arrêter la vaccination de masse prévue cet automne, en intentant une action en justice pour bloquer la distribution des vaccins et/ou les lois gouvernementales forçant les gens à accepter la vaccination.
Une enquête sur cette association criminelle internationale corporatiste doit être conduite dans chaque pays, car ses tentacules sont partout. Pour essayer de lancer cela aux États-Unis, j’ai déposé en juin des charges auprès du FBI contre l'OMS et l'ONU, entre autres accusés. J’ai inclus le Président Obama parmi les accusés car je pense que le moment est venu d'identifier et d'isoler les principaux membres de ce groupe criminel international corporatiste, qui a annexé de hautes fonctions dans le gouvernement des Etats-Unis, et de les mettre en prison une fois pour toutes, et il existe des rapports, qui doivent être étudiés par les autorités, selon lesquels Obama a des liens financiers directs avec Baxter.
Il existe des preuves selon lesquelles la ministre autrichienne de la Santé et d'autres fonctionnaires ont aidé Baxter à dissimuler ses traces.
Il existe aussi des preuves évidentes montrant qu’une partie des médias autrichiens sont activement impliqués dans la propagation de mensonges et de désinformation pour bercer les gens dans un faux sentiment de sécurité concernant la fabrication et la distribution par Baxter d'un matériel pandémique ce février en Autriche.
C’est une nécessité vitale pour les individus et les collectivités locales de prendre des mesures efficaces pour se protéger contre la prochaine vague mortelle de virus H1N1 afin de minimiser son impact.

Pour trouver des informations sur les accusations que j'ai déposées à ce jour en allemand et en anglais, en Autriche et auprès du FBI, vous pouvez vérifier le site wakenews.

Original : www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=14475
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info


Catherine Austinn Fitts témoigne : ”Le Vaccin de la Grippe Porcine va servir à réduire la population mondiale”
“Catherine Austinn Fitts a servi dans le gouvernement Bush en tant que Commissaire au développement urbain et elle est également une figure importante de la finance américaine”

Je crois que la dépopulation constitue l´un des objectifs du vaccin contre la grippe porcine. Peut-être est-ce aussi le but d´une épidémie de la grippe porcine, qu´elle soit le fruit d´une guerre biologique ou du battage médiatique autour de la saison de la grippe.
Ces derniers jours, je ne cesse de penser à l´urgence que j´avais de quitter l´administration Bush en 1991. Il fallait faire quelque chose pour inverser la tendance en économie et réunir les atouts autour de la question des plans de retraite et du réseau de la sécurité sociale. Sinon, les Américains pourraient être profondément paralysés. J´avais le sentiment que mes amis et ma famille étaient en danger. Ils ne partageaient pas mes inquiétudes. Ils avaient profondément foi au système.
Puisque mes efforts visant à trouver des moyens de restructurer l´investissement de l´Etat dans les communautés n´ont pas pu recueillir le soutien politique nécessaire, Washington et Wall Street ont continué à endurer la bulle de la dette et soutenir la mondialisation dont les conséquences étaient horribles pour l´humanité.
Dépassée par les événements, j´ai évalué le résultat final. D´après mes calculs, on devait parvenir à une économie durable sur Terre en ramenant la population mondiale à environ 500 millions d´habitants (NDLR : ça nous rappelle Guidestones) contre 6,7 milliards actuellement. J´occupais le poste de stratégiste et j´avais l´habitude de manipuler les grands chiffres. Mon entourage ne pouvait pas imaginer comment tous les arguments que j´intégrais pourraient conduire à une telle conclusion. Pour moi, il fallait opérer des changements radicaux dans le mode de gestion des ressources ou procéder à la réduction de la population. C´est une solution mathématique.
Un an plus tard, en 1999, Je reçus un stratégiste très compétent à Washington. Nous étions assis dans un restaurant chic non loin du Capitole. Il dit calmement qu´il voyait déjà quelles seraient les conséquences des dérives et de la bulle de la dette combinées à la mondialisation. Pour lui, la seule conclusion logique était la réduction considérable de la population. Il déclara que ses prévisions conduisaient à une population d´environ 500 millions. Très calmement, je répliquai : ”c´est aussi ce que je prévois”. Je n´oublierai jamais la tristesse de son regard. J´étais surprise de rencontrer quelqu´un qui comprenait.
Il s´avéra que nous n´étions pas les seuls à avoir cette opinion. Sir James Goldsmith avait prévenu en 1994 des conséquences du GATT (Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce). Il avait décrit le processus en cours, impliquant la perte de terre et des moyens d´existence pour trois milliards de personnes « ….Ce sont les conséquences de l´opposition entre classe dominante et le reste de la société. ». Des voix se sont élevées partout dans le monde traduisant les souffrances enregistrées suite à l´industrialisation de l´agriculture et à la guerre économique mondiale.
Par des moyens légaux et illégaux, des trillions de dollars ont été transférés hors d´Amérique et réinvestis en Asie et dans les marchés émergents. Ces fonds ont aussi servi à construire un empire militaire mondial. Ce faisant, nous avons abandonné le modèle économique d´une nation souveraine. Finalement, les dépenses et la corruption de l´empire ont débouché sur des plans de sauvetage de 12-14 trillions de dollars.
Par conséquent, les chefs de file de l´ingénierie financière ont de nouveau eu à faire avec une caisse spéciale. Aujourd´hui nous assistons à l´explosion du chômage, du déficit fédéral. Selon un Inspecteur Général du programme de sauvetage TARP, le coût de l´ultime plan de sauvetage pourrait atteindre 23,7 trillions de dollars. Pour sa part, un Directeur du Budget au Congres, conclut que nous n´avons plus les moyens d´entretenir le réseau de la sécurité sociale.
C´est-à-dire, à moins de modifier, dans le budget, les hypothèses actuarielles telles que l´espérance de vie.
L´affaiblissement des systèmes immunitaires, l´accroissement des niveaux de toxicité combinée avec une mauvaise alimentation, une eau polluée et un stress lié au terrorisme permettront de faire l´affaire. Un examen des vaccins produits à la hâte, sans qu´ils aient subi des tests appropriés et sans contre-examen des pairs, permet de mettre en évidence les effets secondaires potentiels. En plus, une épidémie fait si peur et facilite le contrôle des populations. Ainsi, elles sont prêtes à renoncer à leurs privilèges actuels (et les implications qui en résultent pour l´espérance de vie) sans objection.
Une épidémie planifiée de manière adéquate peut être hautement profitable. Quelle qu´en soit la vérité à propos de la grippe porcine et des vaccins y afférents, il peut s´agir d´un moyen de maîtriser une situation qui devient vite incontrôlable.
En résumé, une épidémie peut être utilisée pour compenser l´inflation du capital par une déflation croissante des valeurs et des revenues de la main-d´œuvre et une nécessité continuelle de la destruction.
L´on gagne ainsi un temps précieux et de forte somme d´argent sur une question qui ne permettra pas de construire une économie réelle. La désinformation et les opportunités de contrôle son nombreuses. Ils laissent pourrir la situation. C´est l´étape suivante, le côté mesquin de l´establishment contre le reste de la société.
C´est ce que je crois. Je ne suis pas un expert. Je n´ai aucune action à intenter en justice. Il y a des centaines d´heures de recherche sur la grippe porcine et relatives aux vaccins que je n´ai pas faites et je ne suis pas prête à le faire. C´est tout simplement ce que je crois, écouter les personnes que je respecte et, en aucun cas, parce que c´est la conclusion logique que j´en tire, si on met au point tous les écosystèmes financiers concernant cette question, les personnes et les primes impliquées.
Mais, si cette conclusion vous semble ridicule, c´est peut-être parce que vous n´appréciez pas jusqu´à quel point la culture, qui nous domine de nos jours, est devenue sinistre. Savez-vous combien il est frustrant de gérer un système hautement centralisé dans lequel la plus grande majorité des personnes n´assument pas assez de responsabilité pour s´assurer qu´il fonctionne correctement ?
Chacun fait ce qu´il veut et il n´y a pas de véritables marchés ou de démocratie pour obliger les dirigeants à rendre compte ou à partager les renseignements. La force résout le problème. La force est devenue progressivement le moyen d´atteindre la plupart des objectifs. Il est beaucoup plus facile d´utiliser la force que de vivre au milieu des risques croissants et avec les coûts de subvention de la population vieillissante.
Ainsi, la question que nous nous posons est la suivante : « que devons-nous faire ? ». Allons-nous recevoir le vaccin? Allons-nous permettre à nos enfants de se faire vacciner ? Comment pouvons-nous nous organiser pour y parvenir ? Se mettre en quarantaine constitue-t-il une solution pratique ? Comment pouvons-nous nous préparer ?
Votre opinion, c´est votre responsabilité. Il est temps de rechercher des options, d´en discuter avec ceux en qui vous avez confiance et de prendre des décisions fondées concernant vos opinions et les actions que vous entendez prendre, en envisageant une variété de scénarios.
Je n´ai pas encore de solutions. En fait je crois que nous pouvons les trouver ensemble. Et pendant que nous y sommes, souvenons-nous qu´il faut prier pour que l´amour soit ravivé et nourri dans le cœur de chaque homme.
Source: Site web de Catherine Austinn Fitts

Tous droits réservés SpreadTheTruth.fr


Grippe porcine : Une journaliste autrichienne accuse l’ONU et des responsables politiques de préparer un génocide planétaire 

Source: Natural news 
Une journaliste d’investigation autrichienne prévient le monde entier que le plus grand crime de l’histoire de l’humanité est en marche. Jane Burgermeister a récemment déposé une plainte auprès du FBI. Elle accuse l’Organisation Mondiale de la Santé, L’ONU, et plusieurs personnalités politiques hauts placés de vouloir commettre un génocide de masse. Elle a aussi préparé une procédure de justice contre la vaccination forcée qui se prépare aux USA. Elle avait préalablement lancé une procédure de justice contre les sociétés pharmaceutiques Baxter et Avir Green Hills Technology, qu’elle juge responsable d’avoir délibérément produit la grippe porcine afin d’en retirer des bénéfices (productions de vaccins etc.).
Elle présente des preuves de bioterrorisme, qui sont en violation avec la législation américaine et accuse des responsables politiques américains d’agir pour le compte des banquiers internationaux, qui eux-mêmes contrôlent la Réserve Fédérale américaine, l’ONU, et l’OTAN. Elle les accuse de fomenter un génocide de masse contre la population américaine, par l’utilisation de la grippe porcine. 
Les personnalités visées par la plainte sont Barack Obama, David Nabarro (Coordinateur de la grippe porcine à l’ONU), Janet Napolitano(Secrétaire d’état à la Sécurité Intérieure) David de Rotschild, David Rockefeller, George Soros, (investisseur international) Werner Faymann (Chancelier d’Autriche), Alois Stoger (Ministre de la santé Autrichienne). Aux yeux de cette journaliste, les personnes citées précédemment, font partie d’un syndicat international du crime qui ont développé, produit, et employé des armes biologiques pour éliminer les populations des USA et d’autres pays, et ce pour des fins politiques et financiers. 
Elle les accuse d’avoir conspiré ensemble, et d’être les responsables du financement du programme international d’armes biologiques, impliquant des compagnies pharmaceutiques tels que Baxter et Novartis. Ils ont crée le prétexte de la grippe porcine pour justifier leur plan de vaccination de masse, et sera le bon moyen d’administrer un agent biologique toxique qui causera la mort du peuple américain. Cette action est une violation de la loi antiterroriste sur l’emploi d’armes biologiques.


COMMENT UNE NATION INIQUE PEUT TUER DES MILLIONS DE PERSONNES DANS LE MONDE AU MOYEN D’UN SEUL MENSONGE
Le Dr L. Day, MD., ex-chirurgien en chef du grand hôpital de San Francisco et professeur en faculté de médecine déclare :
« Ne vous laissez pas induire en erreur…Le canular de la grippe n’est pas le premier. Le gouvernement, la médecine officielle et les compagnies pharmaceutiques ont menti au public. Tout cela pour engendrer la peur, le profit et aussi…le carnage !
Ils l’ont fait avec la grippe porcine dans les années 70 et la grippe espagnole provoquée par les vaccinations.
Comme la première guerre mondiale n’a pas duré de longues années, les fabricants de vaccins n’ont pas pu vendre toutes leurs productions. Comme ils cherchaient (et cherchent toujours) essentiellement le profit, ils décidèrent de vendre leurs stocks à la population. C’est ainsi qu’ils ont battu le rappel et lancé la plus grande campagne de vaccinations que les Etats-Unis aient jamais connue tout au cours de son histoire. Il n’y avait cependant alors aucune épidémie pour justifier ces mesures. Ils ont alors imaginé, et eu recours à d’autres astuces.
Leur propagande prétendait que les soldats qui rentraient de l’étranger étaient atteints de toutes sortes de maladies et que tout un chacun devait se faire un devoir de se faire inoculer tous les vaccins qui étaient alors sur le marché… Une chose est certaine : la grippe espagnole de 1918 a été provoquée par les vaccinations, par un massif empoisonnement du corps dû aux différents vaccins. ». 

Tous les médecins et les gens qui ont vécu à l’époque de l’épidémie de grippe espagnole de 1918 disent que ce fut la maladie la plus terrible que le monde ait jamais connue . Des hommes vigoureux et robustes pouvaient ainsi mourir du jour au lendemain. La maladie présentait les aspects de la peste noire, comme aussi de la fièvre typhoïde, de la diphtérie, de la pneumonie, de la variole, des maladies paralytiques, comme d’autres maladies contre lesquelles les populations avaient été vaccinées juste après la première guerre mondiale. On avait administré quantité de vaccins et de sérums toxiques à pratiquement toute la population. La situation devint réellement tragique quand éclatèrent tout d’un coup ces maladies engendrées par la médecine.
La pandémie s’éternisa deux ans, nourrie par les médicaments toxiques que les médecins prescrivaient pour supprimer les symptômes. Pour autant que j’aie pu l’observer, la grippe atteignait essentiellement les vaccinés. Ceux qui avaient refusé la vaccination échappaient à la maladie. Ma famille avait refusé toutes les vaccinations ; c’est ainsi que nous sommes restés tout le temps en excellente santé. Nous savions de par les enseignements de Graham, Trail, Tilden et d’autres qu’on ne peut contaminer le corps avec des poisons sans que celui-ci ne devienne malade.

J’ai été témoin sur place de l’épidémie de grippe de 1918
par Eleanor McBean 
Quand l’épidémie atteignit son paroxysme, tous les magasins, les écoles, les entreprises étaient fermés et même jusqu’à l’hôpital. Les infirmières et les médecins qui s’étaient fait vacciner étaient terrassés par la maladie. On ne voyait plus personne dans les rues. La ville était devenue une ville fantôme. Comme notre famille (qui n’avait pas accepté les vaccinations) semblait être une des rares familles à ne pas avoir attrapé la grippe, mes parents couraient de maison en maison pour s’occuper des malades, vu qu’il était impossible de trouver un médecin. Si c’étaient les germes, les bactéries, les virus ou les bacilles qui devaient en fait provoquer la maladie, ils auraient eu cent fois l’occasion de s’attaquer à mes parents qui passaient plusieurs heures par jour dans les chambres de malades. Pourtant mes parents ne contractèrent jamais la grippe et ne rapportèrent à la maison aucun germe qui aurait pu s’attaquer aux enfants. Aucun membre de notre famille ne fut atteint par la grippe ; il n’y eut même pas le moindre rhume alors que l’hiver était rude et la neige épaisse.
On a dit que l’épidémie de grippe de 1918 avait tué 20.000.000 de personnes dans le monde. Mais en fait ce furent les médecins qui occasionnèrent cette hécatombe avec leurs traitements grossiers et meurtriers. C’est une terrible accusation, mais elle n’en demeure pas moins vraie, s’il faut en juger par les succès obtenus par les médecins n’utilisant pas les médicaments.
Alors que pour les médecins et les hôpitaux traditionnels, les décès s’élevaient à 33%, les autres hôpitaux (non traditionnels) comme BATTLE CREEK, KELLOGG, MACFADDEN’S HEALTH-RESTORIUM obtenaient pratiquement 100% de guérisons avec des méthodes naturelles simples comme les cures d’eau, les bains, les lavements, le jeûne, des régimes alimentaires très bien étudiés comprenant essentiellement de la nourriture naturelle. Un médecin que nous avons connu n’a pas perdu un seul patient de la grippe en huit ans…
Si les médecins classiques avaient été aussi éclairés que les thérapeutes utilisant les méthodes naturelles, on n’aurait sûrement jamais parlé de 20.000.000 morts suite au traitement médical officiel de la grippe.
Chez les militaires vaccinés, la maladie a frappé sept fois plus que chez les civils non vaccinés. Ces soldats souffraient en fait des maladies contre lesquelles ils avaient été vaccinés. Un soldat qui, en 1912, était rentré des territoires d’outre mer m’avait confié que les hôpitaux militaires étaient remplis de cas de paralysie infantile et il se demandait comment il était possible que des adultes puissent contracter une maladie d’enfance. Nous savons maintenant que la paralysie est une suite classique d’un empoisonnement vaccinal. Chez nous la paralysie n’est apparue qu’après la campagne de vaccination massive de 1918.Eleanor McBean, extrait du chapitre 2 de l’ouvrage « Vaccination condemned » Jon Rappoport http://www.nomorefakenews.com


Revenir en haut
Feanor
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 494
TITRE: Ange Du Feu Elfique
Masculin
Signe du Zodiaque: Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 710
Moyenne de points: 1,44
RACE ou PROFESSION: barde
élément: Sacré
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Dim 2 Aoû - 12:55 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

hum sa en fait des trucs a digérer sa... (bon retour de vacs au fait angelic ;)) moi ce qui m'ennuie dans tout sa c'est le manque d'info CLAIRES surtout pour les personnes a risque .. surbattage médiatique ou pas n'empeche que .. les femmes enceintes par exemple devraient être informées de ce qui  les attends cet hivers par ex .. le personel hospitalier aussi.. comme d'hab on attends la cata pour réagir.. et on ose nous dire un vaccin prévu pour décembre? dangeureuse ou pas..hoax ou pas n'empeche que des gens meurent... je ne voudrais pas être a la place de ceux qui doivent regarder les cercueils de leurs proches victimes d'un laxisme sociétaire... pk n'as t on pas pu réagir a temps??? même une seule mort est déplorable quand elle n'est 
pas  la cause de phénomènes naturels.. mais bel et bien de l'humanité qui se fou royalement des choses tant qu'elle ne se sent pas menaçée par elles. (et je ne parle même pas du contexte socio-économique pour produire un vaccin éfficace.. et GRATUIT)
_________________


Revenir en haut
MSN
AnGeLiC_CoLoR
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 2 Aoû - 14:38 (2009)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez Répondre en citant

Hmmm, le manque d'infos claires... pourtant je trouve que c'est plutôt claire: faut arreter de paniquer comme ça à propos de cette grippe et d'en faire tout un fromage pour inciter les gens à se faire vacciner ( parce que c'est ce qu'ils veulent! on en parle à tout va alors qu'il y a d'autres maladies plus importante qui tuent beaucoup plus! alors moi ça m'énerve de voir tout ce foin et je pense qu'il y a forcément anguille sous roche, d'ailleurs les articles postés plus haut en sont une preuve je trouve même s'il ne faut pas tomber dans l'éxagération). Des morts,  il y en a tous les jours à cause de diverses maladies et virus, et on n'en parle pas autant.
Quant aux femmes enceintes, il y a aussi d'autres maladies auxquelles elles doivent éviter pendant leur grossesse: varicelle, rubéole, toxoplasmose, la grippe saisonnière... le diabète, l'alcool, le tabac, etc.... tout ça, très dangereux pour le foetus et la mère elle-même.
Pour continuer, il y a aussi le sang contaminé, la vache folle et les farines animales....
Et comme a dit un internaute: 

Si on appliquait cette politique au SIDA, virus assez variable lui aussi, ça donnerait ça comme titres de journaux : 

- Epidémie de nouveau SIDA d’origine semble-t-il simienne : un mort suspect à Kuala-Lumpur, l’OMS alerte la communauté internationale 
- Exclusif : le nouveau SIDA simien serait en fait d’origine bovine, mais si on cuit bien la viande, pas de risque 
- Paris, le Professeur Dugenou déclare : le nouveau SIDA peut muter à tout moment, cet hiver il faut s’attendre à 100 ou 200 millions de morts dans le monde
- le Ministère de l’Agriculture fait savoir que le nouveau SIDA n’a aucun rapport avec les vaches et demande aux Français un effort civique : mangez du bifteck
- Rosleyne Bachelot veut rassurer les Français : le nouveau SIDA est épouvantablement contagieux, mais si on se lave les mains après être allé aux toilettes, on ne court aucun danger
- Le Président Nicolas Sakozy ne dit rien, il se repose de son malaise qui n’est pas dû au nouveau SIDA, nous a confié Claude Guéant. 
- Exclusif : le nouveau SIDA pourrait passer à travers les préservatifs courants. La France est menacée
- L’industrie pharmaceutique sur les dents : le nouveau préservatif ne pourra être livré avant décembre. La France a peur.
- Les anciens antiviraux face au nouveau SIDA : l’échec prévu. Les Français sont inquiets
- Exclusif : Les laboratoires nous font visiter les locaux ultra-secrets où on met au point les antiviraux de demain 
- Le nouveau préservatif est à l’étude 
- Le nouveau SIDA est le virus qui aurait dépeuplé l’Europe au temps de la peste noire (50% de morts) 
- Le Professeur Dumollet déclare : Le virus du nouveau SIDA n’a rien à voir avec la peste noire 
- Drame en Inde : des émeutes populaires ont détruit des élevages de vaches laitières, suspectées de donner le nouveau SIDA aux nourrissons par leur lait. Le Professeur Dumollet en appelle à l’ONU et au gouvernement indien. 
- Roselyne Bachelot déclare : les nouveaux préservatifs seront prêts à l’automne, la France en a acheté 1 milliard avec vos impôts pour soutenir l’industrie pharmaceutique qui a besoin de sous. 
- encore un cas de nouveau SIDA suspecté, ce qui porte à 2 le nombre de morts mondial et à 500 le nombre de morts suspectés. La pandémie menace l’Occident, les USA ferment leurs frontières

Et pourtant, il y a plus de risque au niveau mondial avec le SIDA qu’avec la grippe. Mais voilà, la grippe dépeuple les entreprises des gentils travailleurs, ce qui est mauvais pour le business, tandis que c’est bien connu, le SIDA s’attaque aux gens de moeurs dissolues...

Enfin, maintenant le SIDA attaque tout le monde... même les pauvres gens à une époque par le sang contaminé! 

Dormez tranquille, on s'occupe de vous :)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:49 (2017)    Sujet du message: Grippe A un vaccin dans les temps ? Infos sur la grippe qui fait pas couler que le nez

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> VOS MESSAGES -> QUESTIONS D ACTUALITE Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com