De l'aube à l'aurore Index du Forum
De l'aube à l'aurore Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Jamel Debbouze

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> ARCHIVES -> LES MIRAGES DE DESIR
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Desir
Modératrice générale
Modératrice générale

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2008
Messages: 185
TITRE: ~~Imil Itae Melech~~
Féminin
Signe du Zodiaque: Vierge (24aoû-22sep)
虎 Tigre
Point(s): 503
Moyenne de points: 2,72
RACE ou PROFESSION: elfe
élément: Feu
ALIGNEMENT: Bon
MAGIE:
MOTIVATIONS: détruire le mal

MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 00:15 (2008)    Sujet du message: Jamel Debbouze Répondre en citant

 


Son enfance:
 



Jamel Debbouze naît dans le 10e arrondissement de Paris le 18 juin 1975. Ses parents, originaires de Oujda, se réinstallent au Maroc en 1976, puis reviennent en France en 1979. Ils habitent Trappes (Yvelines) à partir de 1983, où Jamel — l'aîné de la fratrie — et Mohamed, Hayat, Karim, Rachid et Nawel passeront leur enfance.
Jamel Debbouze, facétieux personnage à allure bédéesque d'1m60 était l'aîné d'une famille marocaine de cinq enfants. Son père était rentreur de train d'atterrissage pour royal Air Maroc. Sa mère avait coutume d'acheter des barils Mutella de 5 litres (une sous-marque), tandis que sa grand-mère était chargée de pré mâcher les gâteaux secs commandés par caissons entiers. Bref Jamel est né dans une famille plus que modeste; vivant dans une famille où l'huissier venait si souvent que Jamel le prenait pour son tonton. Une famille dans laquelle sa conceptrice pendant les jours de pénurie alimentaire, débarquait en djellaba pour improviser des "ramadans surprise".

 



 
 



Ses débuts:
 
 



Jamel a été propulsé au rang de star en très très peu de temps. En effet qui peut prétendre n'avoir jamais entendu parler de ce personnage au nez en trompette et qui ne garde pas sa langue pour lui.

Pour dire vrai, Jamel a commencé à faire le clown depuis qu'il est gosse. Et c'est à Trappes, dans la cité où il a passé toute sa vie que Jamel aura ce sens du théâtre en participant à des matches d'improvisation.
En 1994, il interprète le rôle principal du court métrage de Nabil Ayouch, "les pierres bleues du désert".
Par après il se glissera dans la peau d'un chroniqueur au bagout inépuisable sur Radio Nova. En même temps il effectue une série de sketches télévisés dans "Nova Premières"; une émission télé diffusée sur la chaîne câblée Paris Première. .-

 




 


Biographie par ordre chronologique :

 
 



Le 17 janvier 1990, alors qu'il traverse les voies à la gare de Trappes, Jamel est happé par le train Paris-Nantes lancé à 150 km/h. Il perd l'usage de son bras droit à la suite de cet accident[1], au cours duquel un autre jeune de sa connaissance, Jean-Paul Admette, trouve la mort. Jamel Debbouze a été poursuivi pour homicide involontaire suite à la mort du jeune homme et a obtenu un non-lieu par manque de preuves.[2] Une tournée à la Réunion en 2004 a été annulée officiellement pour raison de santé, mais il semblerait que des manifestations prévues par la famille de Jean-Paul Admette aient été la réelle cause de cette annulation.

Remarqué par Alain Degois, directeur de la compagnie théâtrale d'improvisation Déclic Théâtre, Jamel Debbouze fait ses débuts au théâtre et va en finale du championnat de France junior de la Ligue d'improvisation française.



En 1995, il est repéré par les patrons de Radio Nova, Jacques Massadian et Jean-François Bizot, qui vont le rendre célèbre (Jacques Massadian deviendra d'ailleurs son agent). Il débute alors sur Radio Nova, avec sa chronique Le Cinéma de Jamel qui débute juste avant l'émission hip-hop le cut-killer show, puis il fait ses débuts télévisuels vers 1996-1997 sur Paris Première, chaîne du câble assez confidentielle à l'époque dans une émission coproduite par Radio Nova et la chaîne. Il lance la version télévisée du Cinéma de Jamel sur Canal+ en (1998). Sur cette même chaîne, il participe peu après à la série à succès, H, aux côtés, entre autres, des comiques Éric et Ramzy.

Il joue dans des films comme Zonzon (1998), Le fabuleux destin d'Amélie Poulain (2001) et Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre (2002) qui ont beaucoup de succès en France.

Il fait une apparition dans le clip Les sales gosses de Dadoo, ainsi que dans celui de Tomber la chemise (Zebda).



En 2005, sort le film Angel-A, réalisé par Luc Besson.


En 2006, il tourne dans le film historique Indigènes (qu'il coproduit), rendant hommage aux soldats nord-africains ayant combattu pour la France pendant la Seconde Guerre mondiale. Pour ce film, il reçoit avec Samy Naceri, Roschdy Zem, Sami Bouajila et Bernard Blancan le prix d'interprétation masculine de la 59e édition du Festival de Cannes.

Toujours en juillet 2006, Jamel présente le Jamel Comedy Club sur Canal+ et sort aussi en DVD.



Très proche du roi du Maroc, Mohammed VI, et soutenu par des amis de poids comme Luc Besson et Gérard Depardieu, Jamel Debbouze ambitionne depuis quelques années de doter son pays d'origine d'un « Hollywood du désert », un ensemble de studios de tournage qui assurerait du travail à de nombreux autochtones.


En avril 2008, Jamel Debbouze inaugure son théâtre, le Comedy Club, au 42 boulevard Bonne Nouvelle à Paris[3]. L'objectif est de permettre à de jeunes talents de la scène comique d’éclore. Cette salle, implantée dans un ancien cinéma parisien, peut accueillir jusqu’à 120 spectateurs[4].

 





Vie privée :



 


Jamel Debbouze passe la blague au doigt de Mélissa Theuriau

Le comédien-humoriste et la journaliste se sont mariés en France et au Maroc

Jamel Debbouze a épousé Mélissa Theuriau en France, puis au Maroc, son pays d’origine. Dans l’Hexagone, la fête s’est tenue à l’abri des paparazzis indiscrets. Exclusivité réservée à un grand magazine oblige.


mardi 13 mai 2008, par Awa Traoré

Jamel Debbouze et Mélissa Theuriau se sont mariés. Deux fois. Le comédien-humoriste et la journaliste de télévision se sont unis mercredi dernier à l’abbaye des Vaulx-de-Cernay, située dans le département français des Yvelines, où Djamel Debbouze a grandi. Parce que le couple avait donné l’exclusivité des clichés du mariage à un grand magazine, les mesures de sécurité étaient draconiennes.

Circulez, y’a rien à photographier !!!!!!!

« Prière de montrer patte blanche à la gendarmerie, qui contrôlait les routes d’accès, raconte la "taupe" du site satirique d’information Bakchich. Prière à l’entrée de passer sous le portique de sécurité. Prière d’éteindre le téléphone portable, au moins au début : l’obsession de la vidéo prise à la dérobée par un mobile indiscret motivait les nombreux malabars loués pour l’occasion. »

A l’intérieur, toujours selon Bakchich, des pans de bâches protégeaient Jamel Debbouze et Mélissa Theuriau des objectifs indésirables des paparazzis. Et le journal en ligne d’ironiser : « Mais bon, un hélicoptère vint faire un tour au-dessus du domaine, et c’en fut fini des protections inutiles… ».

Trois jours de fête à Marrakech





Le lendemain de l’union célébrée par le père Guy Gilbert, les jeunes mariés se sont envolés à bord d’un avion privé pour le Maroc, pays d’origine du comique de 32 ans. Ils sont arrivés à Marrakech en début de soirée, juste après qu’un autre vol spécial se soit posé dans le royaume chérifien. A son bord : les quelque 150 invités devant assister au mariage musulman.


Les célébrations, qui ont duré jusqu’au dimanche, se sont déroulées dans le riad que Jamel Debbouze possède dans le quartier huppé de Targa. Les festivités incluaient la rédaction de l’acte de mariage, la fête du henné et le gala clôturant l’union. Malgré leur programme chargé, les époux auraient rendu visite au roi Mohamed VI.
 




A propos de l'affaire entre Jamel et les deux CRS:

 

L'affaire n'est pas de moindres: d'un côté Jamel, humoriste célèbre; de l'autre deux CRS. Qui a tort, qui a raison, le débat et difficile et certainement pas encore clos.
Vu les nombreuses versions différentes il est difficile de savoir où donner de la tête.
En tous cas selon Jamel, il aurait été violenté ainsi que des membres de sa famille de même que certains amis par deux CRS...

Quoiqu'il en soit l'affaire à été source de vente pour la plupart des magazines, journaux, ou encore presse à scandale... Ces articles de presse pendant la semaine de l'agression ont été à l'image des versions c'est-à-dire aussi différentes les unes que les autres.
Il faut dire que durant cette semaine il avait laissé la presse dans l'ignorance, puisqu'il n'a effectué qu'un communiqué de presse qu'une semaine après l'agression. Les informations n'étant communiquées par les proches de Jamel.

Quoiqu'il en soit, cela a eu pour conséquence de refroidir notre ami Jamel qui a refusé longtemps toutes photos, interviews ou autres...
Il aurait été dit que même la chaîne cryptée Canal + Belgique s'était vu refuser une interview

 
Et de là à conclure: "Ne croyez pas la presse. Mon état de santé est jovial!".  
 

 


Un réveillon particulier:
 


Le passage à l'an 2000 a été particulier pour Jamel Debbouze. En effet La chaîne Canal + lui avait donné carte blanche pour animer la soirée du réveillon. Présent dés le début de la soirée dans l'émission "Rions un peu avant la fin du monde" il a enchaîné avec sa propre émission à 23h30 jusqu'aux 12 coups de minuit: "Jamel show". Dans cette émission Jamel a reçu de nombreux autres humoristes qui avaient répondu présents à son appel. Ainsi dans une joyeuse improvisation il enregistrera des sketches à Paris avec Elie et Dieudonné, Alain Chabat, Bruno Solo, Ophélie Winter, certains footballeurs... Et bien d'autres encore...
 


 

Jamel Debbouze roule depuis plusieurs mois sans permis







le 18 juin dernier, jour de son trente-et-unième anniversaire. En ce jour qui aurait dû être festif, Jamel Debbouze a terminé la soirée au poste après avoir été arrêté au volant de sa Mercedes et n'avoir par pu présenter ni permis de conduire, ni assurance pour la voiture. Au poste, une rapide vérification a révélé qu'en fait, Jamel Debbouze était sous le coup d'une annulation de permis depuis plus de huit mois et qu'il roulait donc sans le petit papier rose depuis tout ce temps. Le dossier de Jamel Debbouze a été transmis au parquet de Paris qui va devoir traiter cette affaire. Ce n'est pas la première fois que Jamel Debbouze, qui n'a jamais caché sont goût pour les très belles voitures, a quelques petits soucis sur la route. Déjà, le lendemain du réveillon de l'an 2000, Jamel Debbouze s'était illustré au volant de l'un de ses bolides, en l'occurrence une Jaguar XK8, en bousculant un pauvre étudiant rennais qui avait eu l'outrecuidance de klaxonner. Cette altercation avec Jamel Debbouze avait valu au jeune breton sept jours d'incapacité totale de travail.
 




Filmographie

 
 


* 1992 : Les Pierres bleues du désert (court métrage) - un jeune marocain incompris par sa communauté (premier rôle)
* 1996 : Les Deux papas et la maman - Jamel (courte apparition)
* 1996 : Y'a du foutage dans l'air
* 1998 : Zonzon de Laurent Bouhnik - Kader
* 1998 : Dr. Dolittle de Betty Thomas - voix française de Rodney le cochon d'Inde
* 1998-2002 : H (série télévisée) créée par Abd-el-Kader Aoun avec Éric et Ramzy - Jamel Dridi
* 1999 : Le Ciel, les oiseaux et...ta mère de Djamel Bensalah - Youssef
* 1999 : Les Petits souliers (court metrage) - Zinedine Haouita
* 2000 : Granturismo (court métrage) - François, l'auto-stoppeur
* 2000 : Dinosaure (film, 2000) - Voix de Zini, l'un des lémuriens
* 2001 : Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet - Lucien
* 2002 : Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre d'Alain Chabat - Numérobis
* 2002 : Le Boulet de Alain Berbérian et Frédéric Forestier - Le maton malien
* 2003 : Les Clefs de bagnole de Laurent Baffie - la voix du chien en pâte à modeler
* 2004 : She hate me de Spike Lee - Doak
* 2005 : Angel-A de Luc Besson - André
* 2006 : Indigènes de Rachid Bouchareb - Saïd (récompensé au Festival de Cannes pour son rôle - prix d'interprétation masculine collectif pour les interprètes du film)
* 2008 : Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques - Numérobis



 



Spectacles
 


* 1996 : C'est tout neuf

* 1999 : Jamel en scène
* 2000 : Jamel Show
* 2003-2004 : Jamel 100% Debbouze
* 2007 : Le Jamel Comedy Club Envahit Le Casino De Paris
 





Producteur



Producteur exécutif :

 

* 2004 : She hate me de Spike Lee - Doak
 

Coproducteur :
 

* 2006 : Indigènes de Rachid Bouchareb - Saïd
 


Récompenses

 


* 2002 : Nomination Meilleur acteur dans un second rôle aux Césars, Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain
* 2003 : Nomination Meilleur acteur dans un second rôle aux Césars, Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre
* Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 2006, Indigènes



 



La vidéo du spectacle
 




Quelques vidéo :
 







LE PROCHAIN TUBE DE l'ETE
envoyé par geva



Jamel Comedy Club_S3E1 [Dedo Fabrice Eboué Thomas Ngijol]
envoyé par luciano75








Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 00:15 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    De l'aube à l'aurore Index du Forum -> ARCHIVES -> LES MIRAGES DE DESIR Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com